Santé : La Guinée s’engage dans le processus de passage à l’échelle des bonnes pratiques en santé

Conakry a abrité du 11 au  12  avril 2019, les travaux de l’atelier de suivi poste formation d’appui technique pour le passage à l’échelle des bonnes pratiques en Santé. Organisé par le ministre de la santé, cet atelier  a pour but d’obtenir l’engagement de la Guinée à répliquer ou à passer à l’échelle des bonnes pratiques retenues par l’Organisation Ouest Africain de la Santé (OOAS), au cours d’un forum tenu à Accra en 2018.

Conformément à sa mission et à la résolution de la 15ème assemblée des ministres de la santé en avril 2014 à Monrovia, l’Organisation Ouest Africain de la Santé (OOAS) a initié en collaboration avec tous les partenaires concernés, le processus d’organisation d’un forum régional sur les Meilleurs Pratiques en Santé (MPS).

Ce forum est conçu pour être réalisé chaque deux ans et son processus comporte trois phases clés à savoir : Une phase préparatoire, l’organisation du forum proprement dit, et une phase post-forum.

Ainsi cet atelier de Conakry consiste entre autres, d’évaluation les leçons tirées du forum précédent, l’identification par les pays, des MSP issues du forum qu’ils souhaitent répliquer ou passer à l’échelle et la mobilisation des partenaires techniques et financières de l’OOAS pour accompagner les pays dans la mise en œuvre desdites pratiques.

A l’ouverture des travaux de l’atelier, Dr Namoudou Keita, au nom du directeur général de l’Organisation Ouest Africain de la Santé, a souligné que la rencontre de Conakry est très importante aux yeux de son organisation parce qu’elle va permettre de lancer d’avantage le pays dans le processus de suivi post-forum.

S’adressant aux participants, il déclare : « Cet atelier vous permettra de vous familiariser aux outils des meilleures pratiques en santé. Il permettra également de briffer les autorités sanitaires du pays quant à l’approche qu’il faut utiliser à travers la mise en place d’un comité national de passage à grande échelle. Un comité peut-être standard afin d’être utilisé pour appuyer le processus de passage à l’échelle de n’importe quelles autres pratiques identifiées par le pays. Ceci dans le cadre d’appropriation par la Guinée des meilleures pratiques de santé », a expliqué le professionnel de l’OOAS.       

Présidant la cérémonie d’ouverture de l’atelier, Dr Bachir Kanté, conseiller chargé de mission du ministère de la santé et point focal de l’OOAS, après avoir loué les efforts du Pr Alpha Condé pour l’amélioration de la santé des femmes et des enfants et les partenaires techniques et financiers pour leurs accompagnements, indique : «  Le forum d’Accra tenu en 2018 visait pour objectif de faire la promotion et la diffusion des meilleures pratiques en santé pour accélérer la mise en œuvre efficace et efficiente des programmes prioritaires des pays membres de la CEDEAO ». Avant de souligner que la rencontre de Conakry s’inscrit dans le cadre du suivi des recommandations de ce forum.

Le résultat attendu des pays bénéficiaires de cet atelier de dissémination des outils méthodologiques est celui de prendre des dispositions pour la mise en œuvre des recommandations du forumd’Accra sur le passage à l’échelle des meilleures pratiques de santé.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :