Saikou Yaya Barry : « Il y a beaucoup de partis politiques qui ne méritent pas d’exister vu leur capacité de… »

La désignation du président Alpha Condé à sa propre succession continue d’alimenter la chronique, et des réactions se multiplient au sein de la classe politique guinéenne. En attendant la réponse du chef l’Etat vis-à-vis de la demande de son parti, l’heure est à la formation des alliances au niveau des partis de l’opposition en prélude de la présidentielle d’octobre prochain.

Une démarche que l’honorable Saikou Yaya Barry qualifie de manque de maturité politique. « Toutes les idées qui nous conduiront à aller vers l’alternance dans ce pays est la bienvenue. Mais je sais qu’il y a beaucoup de partis politique qui ne méritent  pas d’exister, vu leur capacité de mobilisation à la base. Cependant, en Guinée je pense que nous avons des formations politiques de qualité et qui ont prouvé dans les élections passées… » Soutien le secrétaire exécutif invité sur Star21Tv.

Pour Saikou Yaya Barry, le choix d’Alpha Condé par le RPG Arc-en-ciel disqualifie de facto le parti aux futures élections présidentielles du 18 octobre. Dans la mesure où, explique-t-il : « en Guinée nous voulons suivre les règles de droit et respecter la constitution car la seule constitution valable aujourd’hui c’est la constitution de 2010. Nous avons vu les tournures de projet de constitution qu’ils ont voulu nous faire admettre et la proposition de constitution soumis au référendum et les résultats sont sortis de cela. La constitution proposée n’est pas celle qui a été promulguée, donc ça annule cette constitution de facto dans les conditions normales »

Selon son secrétaire exécutif, le parti UFR ne compte pas se présenter aux futures échéances électorales qui s’annoncent en Guinée, sans  la satisfaction les points de revendication de l’opposition réunie au sein du FNDC.

Mohamed Barry 

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :