Réouverture des Classes : Le ministre Dr Bano met en garde les directeurs des écoles

Ce lundi 29 juin 2020, les élèves des classes d’examens doivent reprendre le chemin de l’école. Cette réouverture intervient dans un état de crise sanitaire. C’est pourquoi le ministre Dr Mamadou Bano Barry Sow, ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation exige  des directions des écoles publiques et privées le respect strict des dispositifs de sécuritaire sanitaire.

Dans un appel téléphonique chez nos confrères de la radio Espace, Dr Bano a tout d’abord rassuré du déploiement des kits sanitaires dans les différents établissements.

 « Je puis vous rassurer d’abord que nous avons bénéficié au niveau du MENA, d’un accompagnement du programme mondial de l’éducation de 8 millions de dollars, donné à l’UNICEF en charge d’acheter les kits, le savon et l’ensemble des matériels nécessaire pour la sécurité sanitaire. Nous sommes en train de faire ce déploiement. La commune de Kaloum est terminée. Aujourd’hui nous sommes en train de terminer toutes les autres communes de Conakry. Nous avons un programme que nous suivons du jour au jour avec un tableau d’Excel qui permet de dire quelle est l’école qui a été fournie et quelle est l’école qui n’a pas été fournie. Nous avons aussi reçu un autre accompagnement d’autres partenaires (Plan International, des sociétés minières) », a fait savoir le ministre.

 Plus loin, le nouveau patron du MENA a insisté en disant que ne sont autorisées à ouvrir les classes, que les écoles qui disposent des matériels nécessaires pour la sécurité sanitaire.       

« Les écoles qui sont en position d’ouvrir en respectant le dispositif sanitaire sont autorisées à ouvrir à partir de ce lundi. Et nous allons étaler l’ouverture à partir du lundi jusqu’au lundi prochain. Aucune direction, aucune institution ne peut se permettre d’ouvrir sans avoir mis l’ensemble des dispositifs nécessaires pour la sécurité sanitaire », a-t-il rappelé avant de crier gare aux directions des écoles : « Si pour une raison ou autre, une direction d’école se hasarde d’ouvrir l’école sans respecter les conditions, le directeur aura réglé son problème, parce qu’on ne peut pas jouer avec les questions sanitaires ».

A signaler que la réouverture des classes de l’enseignement supérieur est également prévue pour ce lundi.

Ahmed Tidiane Bangoura

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :