Rencontre avec Alpha Condé : Bah Oury étale le contenu du mémo remis par Mamadou Sylla et Cie

Bah Oury a fait partie de l’équipe que le chef de l’Etat guinéen a reçue le mardi à son palais. Parlant de cette rencontre, le  président de l’UDRG  est revenu sur le contenu du mémo remis au chef de l’Etat.

Selon lui,  les sujets touchés dans ce mémo sont entre autres la libération des opposants, la réouverture des frontières et des questions de paix et de l’unité nationale.  

« Il y’a nécessité absolue d’aller dans le sens de l’apaisement et la restauration de la Concorde nationale. Pour ce faire il y’a des mesures prioritaires à mettre en œuvre :

 Premièrement,  gérer et résoudre totalement le passif lié à la crise postélectorale y compris les détenus politiques y compris les crises liées à tout ce qui concerne le processus électoral pour envisager l’avenir sur de meilleurs auspices.

Le deuxième élément, c’est la question de la fermeture des frontières qui est un handicap majeur pour l’ensemble de l’économie nationale  avec la réalité qui fait que la pauvreté est en train de s’élargir au détriment des citoyens guinéens. Il faut veiller et retravailler à la réouverture des Frontières dans le meilleur délai pour permettre à la population guinéenne de pouvoir respirer, reprendre ses activités normalement.

Le 3ème élément,  c’est la question économique et sociale. C’est le nez du problème. Il faut briser les rigidités structurelles qui ont fait que depuis l’indépendance le pays n’arrive pas à décoller et le pauvre citoyen n’arrive pas à constituer une épargne solide permettant de faire l’investissement de faire accroître les richesses. Il faut que la Guinée aille dans une dynamique de réforme sérieuse avec la capacité et la volonté de changer ce paradigme. Ce sont ces éléments, en mettant en avant la nécessité de la paix », a fait savoir Bah Oury dans l’émission Africa 2015.

Après avoir reçu le mémo, le président Alpha Condé a décidé de le transmettre à son premier ministre pour un examen avant de donner la réponse du gouvernement.

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :