Processus de vérification d’identité et de la prise d’empreintes : Un vrai calvaire pour les candidats

Comme annoncé par le Ministère l’éducation nationale et de l’alphabétisation, le Baccalauréat unique session 2021, sera entamé demain jeudi 22 juillet sur toute l’étendue du territoire national. À Conakry, plus précisément dans la commune de Kaloum, nombreux sont des candidats qui souffrent dans le processus de vérification d’identité et de la prise des empreintes mis en place par le département en charge des examens nationaux.

Au cours de notre constat dans cette circonscription, nous avons rencontré des candidats qui nous ont fait des révélations sous anonymat.

Ce candidat en science sociale dans la commune de Kaloum, nous a listé de nombreux dysfonctionnements: “le problème, c’est l’empreinte. Ils nous disent de s’enregistrer. Et certains nous disent que le réseau n’est pas fiable. Le lundi, nous y étions du matin au soir et rien n’a été fait. Hier c’était la fête. Aujourd’hui aussi, on était encore à l’école avec un grand nombre de candidats. Il n y avait que deux machines pour 700 candidats. Par moment, il nous disent que la machine est déchargée. Et qu’il faut attendre que la machine soit chargée”, s’est-il plaint avant de poursuivre:

“ils disent qu’il est obligatoire de faire les empreintes. Mais ils n’ont pas dit quand-même qu’on ne peut pas faire le Bac sans l’empreinte. Ils disent que demain, même dans les salles, qu’on peut prendre les empreintes. Mais imaginez-vous, vous êtes concentré. Surtout que demain, nous avons notre spécialité qui est le français. Sachant aussi que l’épreuve prenait 4h avant et maintenant, ils réduisent ça à 3h de temps. Nous sommes trop chargés. Depuis 7h on devait aller à la révision. Mais impossible d’y aller. Nous sommes là pour les empreintes”, a-t-il déploré tout en gardant son anonymat.

Pour en savoir plus, nous nous sommes rendus au centre “École primaire Almamya”, qui doit accueillir 766 candidats. Sur les lieux, nous remarquons des élèves qui sont obligés de prendre leur mal en patience, afin d’avoir la chance de se faire enregistrer avec la seule machine existante.

A signaler qu’à Kaloum, ils sont au total 1379 candidats dont 649 filles à affronter le baccalauréat unique session 2021.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :