Politique : Sidya Touré sur le retour des députés de l’UFR à l’Assemblée Nationale

« Je me suis opposé personnellement à ce qu’on siège à l’assemblée Nationale. Honnêtement. Mais nous avons eu des débats d’abord entre nous avant de rencontrer les gens de l’UFDG. Mais ma  position n’a pas été acceptée telle quelle parce qu’il y’ avait des velléités que nous pouvons retrouver  au niveau du RPG par exemple d’être seul à l’Assemblée Nationale et de faire passer les textes. Nous avons mené une série de choses que devons mener pour lesquelles   les gens ont estimé qu’on devait être là.

La réalité, elle a été déplacée. Les institutions sont renouvelées en n ce qui concerne l’assemblée nationale tous les  5 ans. Vous avez une institution principale ici qui, malheureusement dans le cadre de la Guinée, détient les cordons de la bourse,  devrait délivrer l’argent nécessaire pour que les élections se fassent à date. Quand on parle du problème de la Guinée, je suis toujours ulcéré du fait qu’on ne nous  compare aux autres. Les maliens en guerre tiennent leurs élections à date, tous les pays au tour de nous   tiennent leurs élections à date. Pourquoi est-ce que nous n’y arrivons pas ? ».

Kalil Camara

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :