Pita: Prochaines législatives, risque d’explosion au sein de l’UFDG

Le trésorier national de l’Union des forces démocratiques de guinée est au centre d’un détournement de fonds. Maladho Diallo est accusé d’avoir détourner 25 000.000 de francs guinéens. Au total, un montant de 50 millions de nos francs qui aurait été débloque selon des sources pour saboter le tournoi de football organisé récemment par le ministre guinéen de la jeunesse, Mouctar Diallo dans la préfecture de Pita. Le mis en cause dans cette affaire de détournement de ces 25 millions de francs guinéens parle de diffamation orchestrée contre sa personne. De se fait, Maladho Diallo pointe un doigt accusateur sur un responsable de l’UFDG ( députe uninominal de Pita). Dans ses argumentaires, le trésorier national du parti que dirige CELLOU Dalein Diallo joint au téléphone par le correspondant régional de votre quotidien déclare qu’il ne faisait pas partie de la délégation du bureau politique de l’UFDG dépêchée à PITA.

Il ajoute qu’à ce temps, sa présence à Pita était dans un cadre purement social et non politique. ‹‹ je ne faisait pas pas partie de la délégation qui est allée à Pita. Comment je peux donc détourner 25 millions de francs guinéens? Si vous avez a demander, essayez de joindre le chef de la délégation, CELLOU Baldé, député uninominal de Labé. Moi j’étais à Pita pour faire le baptême de mon enfant. Ces accusations visent juste à ternir mon image”, clarifie le sieur Maladho Diallo.

Le responsable du bureau politique national du principal parti d’opposition révèle que le député uninominal de Pita, DIOULDÈ Sow ne fait plus l’unanimité au sein des citoyens qui l’ont élus comme parlementaire. Le dernier exemple en date est la convocation récemment par Diouldé Sow d’une réunion du bureau fédéral de l’UFDG de Pita. Une rencontre qui a brillé par la présence seulement que de deux membres du bureau. Maladho Diallo pour fermer la parenthèse affirme qu’il ne tire pas sur une ambulance. D’ailleurs, les gué-guerres entre lui et Diouldé Sow ont commencé depuis 2016, lorsqu’à l’époque, Bah Oury a voulu semer le désordre à Pita.

Dans cet entretien téléphonique qu’il nous accordé, Maladho Diallo ne cache pas son intention de se présenter lors des prochaines élections législatives comme candidat uninominal de Pita. Comme pour dire que la guerre pour la députation prochaine commence déjà au sein de l’Union des forces démocratiques de guinée. Nos tentatives de joindre le député Djouldé Sow pour recouper l’information sont restées vaines.

Dossier à suivre!

Labé, Boubacar Timbo Diallo, correspondant régional.

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :