Palais du peuple : Les propos de Dr Faya Milimono au sortir des consultations nationales

Dr Faya Millimono président du bloc libéral a pris part ce mardi 14 septembre aux concertations nationales. Au sortir de la rencontre, le président du BL, a tout d’abord dressé le déroulé de cette rencontre.

« Le colonel s’est adressé à nous de façon brève pour rappeler l’esprit qui les a conduits à prendre le pouvoir pour rectifier ce qui devenait nécessaire à être rectifié. Après cela, certains leaders politiques ont profité pour prendre la parole et dire quelques mots d’encouragement à l’égard de la junte », a-t-il expliqué.

Poursuivant, il invite les Guinéens à saisir cette nouvelle opportunité pour la réussite de la Guinée:« Ce qu’on peut retenir , c’est que l’opportunité est là, tous les Guinéens que nous sommes, saisissons les. Ce genre d’opportunité s’est présenté par le passé et elle avait glissé sous la main .Cette fois peut-être est la bonne si chacun travaille à faire de cette période transitoire une réussite, pas pour soi mais pour la Guinée. En 2006, en 2010, les uns ont voulu que la période transitoire soit une réussite pour eux, on est allés dans la précipitation et à cause de cela, beaucoup de nos compatriotes ne sont pas avec nous aujourd’hu. Pour une première fois, faisons un changement pour l’intérêt du peuple de Guinée. C’est ce que le BL et la coalition politique pour la rupture sont en train de faire . Le système qui nous a donné ce passif de 63 ans doit être abattu et pour qu’il soit, il faut nous donner suffisamment du temps », a lancé Faya Millimono avant de solliciter:

« Nous avons entendus qu’un gouvernement d’union nationale sera mis en place. Le premier conseil que nous donnons est qu’on ne doit plus former des gouvernements pour repartir les privilèges entre les ethnies et régions. Il faut identifier ceux des Guinéens qui ont des compétences et de l’intégralité pour travailler pour l’ensemble des gmGuinéens. Nous avons une constitution à écrire, et nous devons le faire en tenant compte de nos valeurs et notre sociologie. Les autres termes ordinaires que vous connaissez dont avoir une CENI technique, avoir le fichier électoral sont des choses mineures mais la refondation de ce État doit être le maître mot et c’est à cause de cela que nous nous engageons pour que la justice compte dans ce pays», précise Dr Faya.

«La prochaine étape au sein du BL, ils nous ont invités à formuler des propositions et leur envoyer. C’est ce que nous allons faire et nous les avons promis de totalement nous impliquer pour que cette période transitoire que si elle doit réussir que ça ne soit pas seulement l’œuvre de nos frères qui ont pris le pouvoir mais l’œuvre de chacun de nous»,rassure le président du BL.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :