N’zerekore/Union Kpèlè : Le maire sort du silence et répond à ses détracteurs

C’est lors d’une rencontre tenue à leur siège ce mercredi 28 avril 2021 que les représentants de l’union Kpèlè ont accusés le maire de la commune urbaine de N’zerekore, Albert Moriba Delamou d’être à la base de la division de leur organisation.Une accusation que réfute en bloc le premier responsable de la ville de N’zerekore.

Je m’inscris en faux parce que la mise en place d’une telle organisation n’est pas de mon apanage,c’est ma première nouvelle peut être c’est le bruit de couloire qui ont circulé,mais je vous dis je ne suis ni de prêt ni de loin informer de cette situation. Je ne suis pas associé de cela je n’en connais pas. S’ils ont dit peut être ils ont des raisons et des preuves tangibles qui disent que le maire Albert Moriba Delamou à faire ça. Les représentants de l’union Kpèlè sont en train de faire une fuite en avant. Je n’ai jamais présenté à qui que ce soit comme représentant de l’union Kpèlè. Donc il faut qu’ils arrêtent d’instrumentaliser cette affaire de l’union Kpèlè. L’union Kpèlè n’est l’apanage de personne, nous avons tous été à la base de sa création.

Ce qui reconnaissent dans cette organisation qu’ils restent comme tels, mais qu’ils ne cherchent pas les poils sur l’oeuf, qu’ils arrêtent de créer de la polimique autour de ça, moi je n’ai jamais dit voici un groupe qui représente l’union Kpèlè qu’ils arrêtent. Mais ils ont des preuves qu’ils les montre“, a fait savoir le maire de la ville de N’zerekore.

Pour terminer il demande à toute la communauté de s’organiser pour élargir cette organisation dans toute la région forestière pour qu’il y ait attente au sein la communauté.

De N’zerekore Yoma Neyo Tinguiano Kalenews.org

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :