NZérékoré : Une femme abandonne son enfant gravement malade au marché et disparaît…

Dans la matinée de ce dimanche 5 septembre 2021, une femme a confié son enfant malade à un menuisier et a disparu. L’enfant est âgée d’une dizaine d’année et se trouve dans un état de santé critique.   

Rencontré par Kalenews, Mohamed Samoura, maître menuisier revient sur les circonstances dans lesquelles il a reçu cette fillette.

« Cette enfant est venue ici ce matin avec sa maman.  Elle l’a abandonnée dans mes mains en me disant qu’elle veut aller chercher les condiments à l’intérieur du marché. Depuis 7h du matin, je ne l’ai plus revue. Jusqu’à présent (16 heures) sa mère n’a pas fait le retour dans mon atelier pour prendre son enfant alitée par la maladie », explique ce maître menuisier.

Après avoir reçu cette information, le directeur préfectoral de l’action sociale, Yozilé Zaoro Haba s’est rendu sur le lieu où se trouve l’enfant.

« C’est quelqu’un qui m’avait appelé au téléphone pour m’annoncer cette mauvaise nouvelle. Immédiatement je suis venu sur les lieux pour s’enquérir des réalités. Je remercie les personnes de bonne volonté qui ont gardé cette gamine qui est gravement malade. L’enfant est inconsciente, elle ne peut même pas parler. On ne connait pas elle est de quelle ethnie et quelle langue elle parle. C’est vraiment difficile. Nous sommes en train de chercher ses parents», dit-il.

«Il ne faudrait pas que sa maman ait peur de venir  On sait que c’est par manque de moyens qu’elle a fait ça. Elle n’a qu’à venir nous nous allons l’aider à prendre la charge du traitement de l’enfant» lance le directeur préfectoral de l’action sociale de NZérékoré.

La fillette  a été admise à l’hôpital régional de N’zérékoré pour les soins.

Il faut signaler que l’abandon des enfants est un phénomène très récurrent dans la commune urbaine.

De NZérékoré Yoma Neyo Tinguiano, correspondant régional Kalenews.org

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :