N’Zérékoré : Les encadreurs rassurent les parents d’élèves d’une rentrée effective

La rentrée scolaire prévue le 21 octobre 2021 se prépare dans des bonnes conditions au niveau des établissements publics et privés de la capitale forestière.Notre rédaction a fait le tour dans certaines écoles pour s’enquérir des réalités de l’ouverture des classes.

Assit devant sa direction, le directeur de l’école primaire de Tilepoulou Wowo Kolié dit être prêt pour recevoir les élèves à la date indiquée par la tutelle.

« Après la réunion préparatoire de la rentrée tenue à la DPE, nous sommes retournés à la base pour prendre les dispositions nécessaires pour cette rentrée scolaire. Nous avons mis en place beaucoup de choses entres autres: l’assainissement de la cour de l’école, la mise à jour des documents pédagogiques et l’arrêt de certains documents pédagogiques. La mise en jour du projet des maîtres qui doivent servir des classes, l’innovation des tables-bancs »  annonce le directeur de l’école primaire de Tilepoulou.

Plus loin, le premier responsable de cette école déplore l’attitude des parents qui tardent d’envoyer des enfants pour l’inscription.

« Je regrette l’attitude des parents dans ce quartier Tilepoulou qui tardent jusqu’à présent d’envoyer leurs enfants pour l’inscription au CP1. A ce jour où je vous parle, sur 100 élèves qu’on doit avoir, on n’a dans nos mains seulement que 11 livrets. Je les invites à venir massivement inscrire leurs enfants », souhaite Wowo Kolié.

De l’autre côté au groupe scolaire Boha Robert Yowa, les dispositions sont déjà prises. Selon le principal Sékou Bérété, ils attendent seulement q la date indiquée pour démarrer les cours.

« Dans mon école nous avons déjà procédé à l’assainissement de la cour de l’école. L’innovation des salles de classe et des tables-bancs pour recevoir des enfants qui seront parmi nous à partir du 21 octobre. On rassure des parents d’élèves que la rentrée aura belle et bien lieu le 21 octobre à partir de 8h », rassure Sékou Bérété.

Même son de cloche chez Robert Lamah, directeur de l’école primaire René Soukana.

« Une bonne rentrée scolaire ça commence par la mise en place des documents administratifs, l’innovation des salles et tables-bancs, le nettoyage de la cour de l’école, chose déjà faite. On Attend le jour indiqué pour recevoir des élèves dans de bonnes conditions », ajoute-t-il.

Il faut noter que à l’approche de l’ouverture des classes, le prix des fournitures scolaires sont à la hausse sur le marché de N’zérékoré.

De N’zérékoré Yoma Neyo Tinguiano correspondant régional kalenews.org

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :