N’Zérékoré/Affaire patriarcale: Des femmes traditionnelles se font entendre

Plusieurs femmes traditionnelles ont manifesté devant le gouvernorat dans la ville de N’Zérékoré ce lundi 25 mai 2021. Elles accusent des autorités locales de partialité dans l’affaire patriacale et exigent la confirmation du patriarche Lambert Goïkoya Zogbelemou.

Après quelques heures de manifestation devant le gouvernorat, ces femmes ont été reçues dans la salle de conférence par le directeur du cabinet Jeans Smith Sandy pour exprimer le motif de leur sortie.

Nous sommes aujourd’hui venues ici pour demander aux autorités locales où nous sommes dans l’affaire patriarcale parce que nous avons déjà choisi c’est Lambert Goïkoya Zogbelemou qui est notre patriarche. C’est lui que tout le monde veut à N’zerekore.Mais comme on n’arrive pas à comprendre jusqu’à présent la position des autorités locales c’est pour celà qu’on n’est là”, à laissé entendre leur porte-parole.

Tous les jours on entend les échos qu’il y’a deux patriaches chez nous on n’a pas deux patriaches, on n’a qu’un seul c’est Lambert Goïkoya Zogbelemou.Nous sommes ici aujourd’hui pour dire aux autorités locales qu’on n’a un seul patriache pas deux, on doute de la position des autorités locales pour avoir soutenu un camp,depuis nous sommes ici on n’a jamais eu deux patriaches ça ne sera pas fait chez nous.On n’a pas besoin de leur avis mais juste pour les informer qu’il y’a un seul patriache dans la ville de N’zerekore C’est Goïkoya Lambert Zogbelemou,s’ils veulent la paix et la liberté dans la capitale de la Guinée forestière d’accepter notre choix“, expriment la porte-parole des femmes traditionnelles.

Il faut noter que ces femmes accusent des autorités locales d’êtres manipulateurs dans cette affaire patriacale dans la ville de N’zerekore.

De N’zerekore Yoma Neyo Tinguiano kalenews.org

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :