Nutrition : l’utilisation abusive du sel peut créer des maladies chez l’Homme

Le sel est une substance blanchâtre qui est utilisé dans la conservation et l’assaisonnement des aliments. Il est important pour l’être humain mais peut également être nuisible pour l’organisme. Dans un entretien accordé à notre rédaction, Dr Balal Koïn Diallo médecin généraliste dans une clinique privée de la place donne quelques conséquences liées à l’excès du sel dans les aliments.

Dans nos communautés, les femmes ont tendance à utiliser le sel pour la cuisson afin de rendre apetissant le mets. Même si cette substance a des éléments nutritifs dans la constitution du sang et du liquide qui coule dans les veines et les artères, elle peut contribuer cependant à nuire à la santé et à l’organisme.

« Quand on utilise de façon abusive, le sel peut nuire à la santé. Au fait avec la prolifération des bouillons dans les différents marchés de la place, ceux-ci contiennent assez de sel et pour la cuisson nous voyons des femmes mettre deux à trois bouillons plus du sel, donc il y a un excès de sel dans la sauce. Il faut faire très attention surtout quand on a 50 ans, il faut prévenir certaines maladies comme l’obésité, la tension artérielle » prévient l’expert.

Pour éviter certaines maladies, le spécialiste recommande aux femmes de modérer le sel dans la cuisson et invite la population à suivre un régime bien établi « il faut manger moins salé et boire assez d’eau ce qui peut donner le temps à l’organisme de digérer. Il faut respecter un régime c’est-à-dire quand l’intéressé prend le déjeuner à 8h, le grand déjeuner à 13h et le diner à 19h alors c’est de rester sur ce chemin là pour toujours surtout pour les personnes souffrantes de l’hypertension artérielle. Ceci leur permettra de réduire certaines maladies cardiovasculaires » suggère-t-il.

Les maladies cardiovasculaires et l’hypertension artérielle font ravage en République de Guinée. Plusieurs personnes souffrent de ces maladies et perdent généralement la mobilité de leur corps.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :