Nouvelle constitution : « les membres du FNDC sont en train de lire un livre qui n’est pas encore édité… »

C’est la réplique du président du parti pour le développement et l’unité (PDU) aux membres du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Invité dans l’émission ‘’STARCOM’’ sur la télévision STAR21TV, M’Bemba Traoré-membre de la coalition (CODENOC) soutient mordicus le projet d’une nouvelle constitution engagé par les partisans du président Alpha Condé.    

D’entrée de jeu, face à aux critiques suite à l’appel lancé par le chef de l’Etat à ses militants à New-York, celui de se mobiliser pour les élections législatives et au référendum, le leader du parti pour le développement et l’unité, estime pour sa part qu’il est tout à fait normal que le président exhorte les guinéens de se préparer pour s’acquitter de leur devoir civique.    

« Il est normal que le président appel les guinéens à se préparer pour s’acquitter d’un devoir civique, en plus ceux qui critiquent cette démarche du président ne peuvent en aucun cas agir à la place du président de la République. Par cet appel, le chef de l’Etat agit en bon père de famille. Au mieux, il y a des consultations nationales dont les conclusions ont été transmises au président de la République, qui à son tour va profiter d’une occasion solennelle pour se prononcer pour le référendum », insiste M’Bemba Traoré du (PDU), membre de la Coalition démocratique pour une nouvelle constitution (CODENOC).

Avant de préciser en disant que les membres du Front national pour la défense de la constitution sont en train lire un livre qui n’est encore édité.  

« Les membres du FNDC sont en train avec la plus grande férocité de nous opposer à quelque chose qu’on ne connait pas encore. C’est-à-dire qu’ils s’opposent à un livre qui n’est pas encore édité, à plus forte raison ouvert. Parce que ceux qui disent ‘’NON’’ qu’il n’y a pas de changement de la constitution, je voudrais leur envoyé à cette constitution qui gère notre pays aujourd’hui, je pense que c’est une constitution qui est vide de contenu. Parce qu’elle n’est pas passée par la voie l’égale, mais c’est un groupe d’individu qui n’était même pas élus qui ont adopté cette constitution. Et même certains cadres qui ont participé à l’élaboration de cette constitution estiment que cette constitution était pour une période transitoire. Tous les problèmes liés à la question de cette nouvelle constitution n’est autre que d’ordre personnel, le reste c’est un faux débat car chacun chercher à se positionner pour la magistrature suprême » souligne M’Bemba Traoré.  

Poursuivant il déclare en ces termes : « D’ailleurs il y a des gens qui s’opposent à une nouvelle constitution mais qui, dans le passé ont milité pour le changement de la constitution aux temps de Lansana Conté, et ils ont imposé un référendum au peuple de Guinée », a rappelé le président du (PDU).     

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :