Musique : Le Rêve de Meiway

On apprend que Meiway nourrit le projet de la création d’un centre de formation musicale, le plus grand d’Afrique de l’ouest sur sa terre natale, à Grand-Bassam.

Dans cette perspective, il aurait déposé sur le bureau de l’État ivoirien un dossier de 50 pages, il y’a de cela cinq ans sans recevoir de réponse, peut-on lire dans les colonnes de l’hebdomadaire panafricain.

Plus loin, l’hebdo rajoute que le père du Zoblazo a indiqué qu’il se battra pour l’obtention d’un terrain, mais surtout le financement qu’il compte acquérir au plan national et non auprès d’institutions étrangères.

« Après soixante ans d’indépendance, il est temps de se débrouiller seuls ! chez nous, il y’a l’argent, il faut juste que nos gouvernants cessent de travailler pour leur intérêt personnel », a expliqué Meiway .

En attendant, ce kpalèzo continuera à défendre le zoblazo dont il est le concepteur.

Mohamed Modet camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :