Mort d’une femme enceinte à l’hôpital de Kankan: Les témoignages du frère de la victime

Interpellé ce lundi, Lancinet Touré, technicien de Santé Publique et frère de la victime est revenu sur les circonstances dans lesquelles sa sœur enceinte de 3 mois est morte à la maternité de l’hôpital de Kankan

“Notre sœur s’est rendue à l’hôpital pour une consultation auprès de sage-femme. Arrivée là-bas, il s’est avéré qu’il y’a un cas de mort né, donc ce cas de mort né il faut qu’il y ait une aspiration à l’hôpital. Il y’a eu des discussions par rapport au prix, son mari n’étant pas présent, il était à la garde, la famille a décidé à ce qu’ils diminuent le prix qui est à 700.000 gnf. Nous sommes partis voir le chef de service, la sage-femme, maîtresse, personne n’a obtempéré”, a-t-il expliqué avant de poursuivre:

“La fille est restée couchée comme ça jusqu’à partir de 3 heures, les douleurs ont commencé. On a appelé plus de trois fois la sage-femme maîtresse, on l’ a pas eue. Ma soeur s’est déplacée elle-même (la victime NDLR) (…) pour partir trouver les gens au niveau de la salle de soin, les filles qui étaient là-bas lui ont dit : va te coucher,on va te trouver. Elle est partie rester, elle avait deux sœurs à côté d’elle, quant elle a commencé à vomir, elles ont commencé à crier et quitter la salle, la fille est décédée comme ça à même le sol seule.

Et puis c’est la famille qui est venue encore trouver la fille couchée à même le sol sans couverture et c’est en ce moment qu’une bagatelle de personnes viennent tout blanc avec le chariot” a fait savoir Lancinet Touré, frère de la femme défunte.

Face à cette négligence, une ONG prévoit de porter plainte contre tout le personnel de la maternité de l’hôpital Kankan, car aux dires de cette ONG il y’a plus de 15 personnes qui ont confirmé que leurs parents sont morts dans les mêmes conditions au même endroit .

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :