Ministère de la justice: Mohamed Lamine Fofana a pris fonction

Nommé le 27 mai dernier par intérim pour remplacer Me Cheick Sako, Mohamed Lamine Fofana a été installé dans ses fonctions du ministre de la justice, garde des sceaux ce jeudi à Conakry.

Au cours de la cérémonie d’installation, Sekou Kourouma, ministre secrétaire général du gouvernement a rappelé quelques reformes et résultats du ministre démissionnaire:  Parlant de Cheick Sacko, d’importantes activités ont été menées avec succès dans le cadre de réforme de la justice. On peut citer entre autre : la suppression de la cour d’assise et l’extension de la compétence des tribunaux de première instance aux affaires criminelles, la suppression des justices de paix, l’abolition de la peine de mort, la création et l’opérationnalisation du tribunal de commerce de Conakry et des tribunaux militaires ».

Dans le même discours, le secrétaire général du gouvernement a signalé que de nouveaux défis attendent le ministre entrant. « Il s’agit de l’appropriation par les membres de famille judiciaire des différentes études et formations réalisées dans le cadre de la réforme, la déconcentration du budget du ministère, la mise en œuvre des recommandations issues de la revue à mi parcours de la politique nationale de la réforme de la justice effectuée en 2016, ainsi que des différentes études réalisées et de l’évaluation parjure, la signature des 14 arrêtés liés au statut du personnel pénitentiaire, l’organisation et fonctionnement des établissements pénitentiaires, la vulgarisation du corps civil et du corps de l’enfant et l’organisation du casier judiciaire central ».

De son côté, Mohamed Lamine fofana promet d’être à la hauteur des attentes. « Le président me donne l’occasion de poursuivre la mission pour laquelle il m’a fait venir auprès de lui. Celle de doter la Guinée d’une justice qui correspond aux normes internationales. Je lui donne l’assurance et aussi à son gouvernement de ne ménager aucun effort de donner le meilleur de moi-même pour que les magistrats qui distribuent cette justice et tous leurs collaborateurs soient placés dans les meilleures conditions, pour exercer leurs nobles missions qu’ils accomplissent au nom du peuple de Guinée », a rassuré le nouveau chef du ministère la justice, garde des sceaux.

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :