Menacé de mort pour ses positions contre le troisième mandat : L’artiste Jack Woumpack porte plainte contre X

L’artiste Jack Woumpack a déposé jeudi 08 Août 2019, une plainte contre X chez le procureur général, près la cour d’appel de Conakry.

Cette plainte fait suite aux menaces de mort contre sa personne depuis quelques jours. Le rappeur s’est vu obligé de quitter sa résidence située à Coyah pour une destination encore inconnue, après une descente des hommes en tenue dans la nuit du dimanche au lundi, dans les pick-up à sa recherche.

Connu pour ses expressions tranchantes en soussou (langue locale), Jack Woumpack depuis la sortie de son premier single à suscès ‘’Béréya’’, fait partie de ces guinéens qui ne cessent d’exprimer leur opposition, à toute tentative de modification de la constitution guinéenne pour un éventuel projet de troisième mandat d’Alpha Condé.

A noter que cette menace dont fait l’objet l’artiste Jack Woumpack intervient après l’interpellation du reggae man guinéen Takana Zion alors à la tête d’un mouvement d’artiste dénommé ‘’Wonkhai 2020’’, qui avait payé d’ailleurs les frais de son engagement social par la perte de quelques lock’s (cheveux rasta).

Ainsi pour bon nombre observateurs, l’heure est grave en Guinée si toutes fois les artistes, pour avoir exprimé leur position contre les tares de la société et les dérives du régime guinéen, se retrouvent dans le collimateur changement de la constitution, pour le rêve d’un troisième mandat pour le chef de l’Etat.

Mais à l’image de Jack Woumpack, les artistes n’entendent pas courber l’échine face à cette aventure politique qui risque de plonger le pays dans une crise sans précédente.

Mohamed Barry, 224 624 39 57 84

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :