Médias : Les Caméramans à l’honneur ce mercredi 12 juin à Conakry

La finale de la 1ère édition de ‘’ La Nuit de la Camera’’ dotée du Prix Doudou Traoré” se tiendra mercredi 12 juin 2019 à la Bleuezone de Kaloum.

Cette compétition vise à reconnaitre le travail des cadreurs dans les médias publics et privés. « Chaque fois en Guinée, on organise des formations, compétitions pour les journalistes, mais on ne voit jamais des compétitions entre les cadreurs. Nous avons jugé nécessaire de penser à cette couche qui travaille dans l’ombre. Il faut le dire, quand le travail des reporters est bien fait c’est parce que c’est quelqu’un qui est derrière et a bien filmé pour donner une bonne image. Et les téléspectateurs ne connaissent pas l’intéressé. Nous avons jugé nécessaire de valoriser ce métier de cadreurs qui, aujourd’hui, a besoin de formations. C’est pourquoi pendant le mois de ramadan, nous avons organisé une petite formation à l’intention de ces cadreurs », a expliqué Malick Diakité, le PDG de Leadercom, structure organisatrice.

25 candidats ont pris part à cette compétition. Mais après une formation suivie d’un texte oral, 10  se sont qualifiés en finale. Le meilleur caméraman va bénéficier du ”Prix Doudou Traoré” dont  l’organisateur justifie le choix : « Doudou Traoré a commencé dans l’informel jusqu’au jour de sa mort. Il était le caméraman principal du Président de la république. Ce n’est pas donné à n’importe qui. Quelqu’un qui se lève  aujourd’hui commence par les cérémonies de mariage et autres et qui  finit par le bureau de la presse de la présidence. Pour nous, c’est une ascendance. Quelque chose qui mérite d’être encouragé. Il faut tirer des jeunes pour qu’ils fassent comme lui ».

Quant au choix de l’espace Bluezone de Kaloum pour abriter cet évènement, Malik Diakité  explique que c’est à l’inauguration de cet espace que le cadreur du Président de la république est tombé avec sa caméra, en plein exercice de son travail. Une chute à laquelle Doudou Traoré ne s’est plus relevé. « C’est un parcours à magnifier », a-t-il ajouté.

Le vainqueur de la première édition de la Nuit de la Caméra  bénéficiera d’une caméra d’une valeur de 11 millions de francs guinéens.  

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :