Médias: Comment contribuer à l’intégrité et au caractère pacifique des élections de 2019-2020 ?

La question est au centre d’un atelier de 3 jours qui a ouvert ses portes ce mardi, 9 juillet à Conakry, sur initiative de la HAC (Haute Autorité de la Communication) avec l’appui financier d’OSIWA.

Dans son discours de circonstance, le représentant pays d’OSIWA s’est exprimé en ces termes : « Lorsqu’on aborde le thème de l’intégrité électorale, on évoque forcément les questions de transparence, de redevabilité et d’exactitude appliquées à l’administration électorale, ainsi que l’éthique des principaux acteurs susceptibles de contribuer à la préservation de cette intégrité ».

Plus loin, Ibrahima Ahmadou Niang a signalé que les principes de l’intégrité électorale sont : le comportement éthique des acteurs, un processus équitable et, la transparence et la redevabilité. « Le cadre qui protège l’intégrité électorale est l’ensemble des lois, règlements et code de conduite qui garantisse le caractère libre, équitable et pacifique des élections », a– t-il ajouté.

En ce qui concerne les médias, le représentant pays d’OSIWA a été clair : « En effet, puisque l’information influence le comportement des acteurs (partis politiques et acteurs), les médias doivent informer, bien informer et informer juste. Le cas échéant, leur rôle pourrait avoir des conséquences négatives dans les processus électoraux, surtout ceux marqués par un manque de confiance criard entre les différents acteurs ».

LINCOLN, 624902737

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :