Mamadou Aliou Barry à Albert Damatang: « Je trouve qu’il est grand de taille, mais petit d’esprit »

Cité par certains membres du gouvernement comme étant l’un des activistes qui biaisent la quintessence des rapports des ONG sur les Droits Humains en république de Guinée, Mamadou Aliou Barry, comme il s’agit bien de lui, n’a pas manqué à répondre à ces détracteurs notamment le ministre de la sécurité Albert Damatang Camara.

« J’avais beaucoup d’estime et d’amitié pour monsieur Damatang parce que c’est de lui que vous parlez. Mais je trouve qu’il est grand de taille, mais petit d’esprit (…). J’ai l’impression qu’il ne connait pas le fonctionnement des ONG internationales, je pense qu’il est temps qu’il revienne à la Fac pour qu’on lui dispense des cours en relations internationales notamment sur la place et le rôle des acteurs non lucratifs (…). Quand monsieur Damatang prend un rapport, le rapport par exemple du département d’État qui est encore plus sévère que le rapport d’Amnistie, c’est de dire d’abord est ce que le rapport il est réel ? », a-t-il martelé chez nos confrères de Fim FM.

Abordant sa position de militantisme, il poursuit: « Il est ministre de la sécurité, il aurait pris au moins le soin d’appeler les responsables de l’UFDG avant de parler. J’ai adhéré un mois à l’UFDG et j’ai démissionné pour des raisons personnelles et professionnelles, parce que j’avais déjà l’idée de mettre en place le centre d’analyse et d’études stratégiques avec d’autres chercheurs. Damatang est petit d’esprit, je vais vous dire pourquoi. Est-ce qu’un militant du RPG ne peut pas être objectif ? Est-ce qu’un militant du RPG doit absolument soutenir le pouvoir même si, il est dans l’erreur? Est-ce qu’il pense que tous les militants d’un parti c’est comme au RPG? (…). S’il était renseigné, il aurait compris que dans mon formatage je ne suis pas assez pour adhérer dans un parti politique », dit Mamadou Aliou Barry, géo-politologue et activiste des droits de l’homme.

Mansaré Naby Moussa 628-030-370

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :