Mairie de Kaloum: Une affaire de 7 milliards GNF crée le scandale entre les conseillers

 C’est une affaire qui remonte du dernier trimestre de l’année 2020, quand les conseillers de la commune de Kaloum ont validés 20 micro-projets pour une enveloppe financière de 122 milliards francs guinéens. Les 20 micro-projets ont été envoyés à l’agence de financement des communes de Conakry (AFICCON). Parmi ces 20 micro-projets,  6 ont été retenus par L’AFICCON pour une enveloppe financière de 7 milliards de francs guinéens.

 Ce lundi, des conseillers de ladite commune ont dénoncé une gestion obscure  de ces projets par les responsables de la mairie notamment son secrétaire général. Fousseiny Koné, un des  conseillers communaux de Kaloum dénonce

« Au départ au niveau de la commune de Kaloum c’était 22 projets qui coûtaient à peu près 122 milliards. De 122 milliards on s’est retrouvé à 80 milliards, ensuite à 40 milliards, de 40 ils ont parlé de 14 milliards. Et à la date d’aujourd’hui nous apprenons que c’est 7 milliards sur la base de quoi ? Nous, en tant que conseillers,  avons voté 22 projets qui ont été soumis à l’AFICCON (Agence de financement des communes de Conakry) et à la fin on nous dit que c’est 6 projets qui sont retenus. Sur la base de quoi ? Nous ne savons pas. De surcroît nous constatons qu’il y’a une gestion opaque dans cette commune», a-t-il fustigé.

Poursuivant, il estime que les conseillers devraient être informés de tous  changements de dernière minute pour éviter la confusion.

« Je pense que dans une administration, de telles décisions ne devraient pas être prises sans informer les parties prenantes. Ça sent du détournement parce qu’il n y a pas de transparence, c’est une gestion opaque de la chose publique. Ce qui est important c’est qu’ils doivent donner l’information et que la procédure soit respectée et là c’est pas du tout le cas », a-t-il décrié.

Pour recouper l’information, nous avons rencontré le secrétaire général de la commune de Kaloum.

« Nous avons reçu un courrier qui nous a notifié que sur les microprojets qu’on a envoyés pour les 3 mois qui restent de l’année 2021. Tout récemment comme vous le savez les comptes étaient gelés au niveau de la banque centrale, il a fallu des démarches du conseil d’administration de L’AFICCON, du ministère de l’administration du territoire pour dégeler les comptes.  C’est le 30 septembre que nous avons reçu le courrier avec un calendrier qui nous dit que les différentes étapes à suivre, quand nous l’avons reçu il était demandé de l’afficher. Le même jour nous l’avons reçu le jeudi et le vendredi a été décrété férié par les nouvelles autorités à cause de l’installation du président », a affirmé Djely Mory Kourouma

Le secrétaire général de la commune de Kaloum affirme par ailleurs que la commune n’a à date reçu aucun fond pour le financement des micros projets.

« Y’a des petits groupes qui pensent que quand on entend parler d’appel d’offres que c’est de l’argent à ramasser partout, parce que le processus là on l’a commencé depuis le dernier trimestre de 2020. Ils ne se sont jamais mobilisés pour venir nous dire quelque chose, aucun franc n’est à la commune encore, c’est quand nous allons finir le dépouillement et que la commission fait des recommandations d’attributions de marché au conseil communal, que celui-ci va transmettre ces documents-là à L’AFICCON pour avis et c’est en ce moment que l’AFFICON va mettre le fond à la disposition de la commune pour les entreprises qui ont eu le marché », a-t-il laissé entendre

Aux dernières nouvelle, nous apprenons qu’une session extraordinaire est prévue ce mercredi 13 octobre 2021 pour tirer au clair cette affaire de 7 milliards de francs guinéens pour le financement de 6 microprojets pour la commune de Kaloum.

Hady MINTHE

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :