Macka Baldé sur Évasion TV: « Aujourd’hui la relation entre Mouctar et le Président va au-delà de la politique…»

Lors d’une émission dénommée  » Le Perroquet ´´ de la Radio Evasion TV, le Vice-Président des NFD s’est encore exprimé sur l’acualité socio politique du pays.

Quelles sont les nouvelles de Dr Mouctar Diallo ?

Il est à Dakar présentement, d’où il vient de valider sa thèse doctorale en science politique à l’université Cheick Anta Diop de Dakar.
Cette thèse, il l’a travaille depuis cinq ans et souvent il voyageait en France pour faire sa recherche à la Sorbonne.

Peut-on dire que son départ du gouvernement a été bénéfique pour lui ?

Je pense qu’on peut quitter le gouvernement et continuer à être utile à son pays et c’est ce que Dr Mouctar Diallo est entrain de faire aujourd’hui.

Monsieur Macka Baldé, dites-nous ce qui n’a pas marché entre le Président Alpha Condé et Dr Mouctar Diallo ?

Je peux vous assurer aujourd’hui que la relation entre Mouctar et le Président va au-delà de la politique, parce que le Chef de l’État lui considère comme son fils. Pour nous, ce sont ces relations humaines qui comptent.

D’aucuns disent qu’il a voulu jouer à la Oyé Guilavogui ?

Une chose est sûre, seul le Président a le pouvoir de nommer qui il veut et le démet quand il veut. À ce niveau et au sein des NFD, le débat n’existe pas.

Quel regard faites-vous sur le cadre de dialogue institutionalisé à sa tête, Un Baron du regime Conté, le fameux Fodé Bangoura !

Toute décision allant dans le sens de mettre les Guinéens ensemble est la bienvenue au sein des NFD.

Est-ce Fodé Bangoura est-il crédible aux yeux de l’opposition ?

C’est un des problèmes de la Guinée, aujourd’hui on juge la personnalité et non les actes posés.
Le Prof Alpha Condé veut aujourd’hui que tous les acteurs de la vie socio-politique se parlent.

Qu’a-t-il apporté le slogan « Gouverner Autrement ´´ ?

Je pense qu’il faut être aveugle pour ne pas reconnaitre les réalités, les ministres, les Directeurs… viennent aujourd’hui à l’heure et les gens vaquent librement à leurs affaires. C’est une avancée.

Comment se porte le parti les NFD aujourd’hui après que votre siège ait été saccagé ?

Les NFD se portent bien malgré que quelques individus ont pensé vouloir intimider le parti pour avoir choisi le bon côté de l’histoire.
Le parti a fait l’objet de plusieurs attaques mais la dernière a été très dévastatrice. Étant des démocrates, nous avons choisi la voie des juridictions, l’affaire est devant la Justice.

Comment se porte la Justice Guinéenne aujourd’hui ?

Elle se porte à merveille même s’il reste du chemin encore à faire. Je vous ferai remarquer malgré l’interdépendance entre les pouvoirs, mais sachez que chaque pouvoir garde quand même son indépendance. Jamais vous ne verrez, l’exécutif se mêler des décisìons de justice depuis l’avènement du Président Alpha Condé aux affaires,  ils n’a pas intimider une décision de justice à la différence du cas Sylla Patronnat au temps du regime Conté où le Président lui-même est venu sortir Mamadou Sylla de la prison.

Hier, vous étiez très acheval contre le regime Alpha depuis la France où avez dit je cite « Le Président n’a aucune notion de gouvernance… son probème, c’est comment détournée nos mines et pendant ce temps, le peuple galère » Après dans une émission recente vous Macka Baldé, vous aviez affirmé je cite « parmi tous les leaders aujourd’hui en Afrique, le Prof Alpha Condé est le plus grand leader »

Dites-nous pourquoi ce double langage ?

D’abord, je vous l’apprends, j’ai connu et fréquenté le Président Alpha depuis la France quand il était de l’opposition, aussi vous savez lorsque vous êtes à l’étranger, parfois vous êtes déconnecté des réalités du terrain les premiers mots, ils sont tenus en France et le second, en Guinée. Quand on s’imprègne des réalités, les mots deviennent différents aussi.

Est-ce qu’aujourd’hui les caciques du RPG ne sont pas entrain d’être effacés par des leades qu’on qualifierait d’arrivistes ?

Non ! pas du tout pour preuve, Dr Diané et Dr Balo sont là. Et sachez que le Président a tout à fait le droit de faire appel à des compétences mais aussi à n’importe quel guinéen.

Un mot de la fin?

Pour le bonheur de tous, travaillons pour le progrès de la Guinée.

Un Décryptage de Donkass Traoré pour libreopinionguinee.com

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :