Macka BALDÉ des NFD: « le FNDC a échoué dans sa mission de défendre l’ancienne constitution »

Le vice-président des Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a réagit ce jeudi 17 septembre à la série des manifestations annoncée par le Front national pour la défense de la constitution.

Pour Macka Baldé, ces manifestations annoncées n’impacteront à rien le déroulement normal du processus électoral en cours dans le pays.

Ce proche du ministre de la jeunesse Mouctar Diallo, soutient que le FNDC aura dû mal à mobiliser à l’absence de l’UFDG, qui selon lui, était le cerveau de cette structure.

« Il n’y a aucun risque par rapport à ces manifestations. Pour nous, le FNDC n’existe plus parce que le moteur c’était l’UFDG et aujourd’hui Cellou Dalein Diallo est candidat à l’élection présidentielle », dit-il

Après avoir «échoué» dans son combat contre le changement constitutionnel le 22 mars dernier, Macka Baldé, appelle le FNDC à changer de nomination.

« Le FNDC a échoué dans sa mission de défendre l’ancienne constitution, le FNDC même doit changer de nom. Aujourd’hui il y a une nouvelle constitution , le président Alpha Condé est candidat, une nouvelle Assemblée a été installée. Donc rien a changé et ça veut dire que le FNDC n’a plus sa raison d’être », a laissé entendre le vice-président des NFD

Abordant par la même occasion la question liée à la crise sanitaire, cet partisan de la mouvance présidentielle a apprécié la sortie du président Alpha Condé reconduisant l’état d’urgence sanitaire en cours dans le pays.

Plus loin, Macka Baldé invite la population à respecter les dispositions prises par les autorités sanitaires dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

« Le président de la République a pris une bonne décision, celle de protéger la santé de la population guinéenne, parce que la maladie n’est pas totalement maîtrisée dans notre pays. Nous demandons les citoyens de rester serein et de rester derrière la décision du président qui est là pour les protéger ».

Pour ailleurs, pour ceux qui pensent que le maintien de cet état d’urgence sanitaire vise à empêcher l’opposition de manifester, le vice-président des NFD rassure que tel n’est pas le cas.

Pour preuve, Macka Baldé cite entre autre, la Convention tenue récemment par l’UFDG et  l’assemblée générale hebdomadaire l’UFR.

Source : Guinee360

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :