Macka Balde : “Cheikh Yerim Seck, un journaliste prostitué qui vend sa plume au plus offrant ne peut donner de leçons à la Guinée”

Cheick Yerim Seck est un habitué des faits à chaque occasion ce prostitué journaliste connu et reconnu par le monde entier vend sa plume au plus offrant. En 2015 à l’occasion de la présidentielle guinéenne, il était venu s’installer en Guinée avec un torchon de site, qu’on appelait «  Conakryactu » qui avait pour but d’escroquer plusieurs personnalités guinéennes.  Il avait été démasqué et humilié dans sa tentative d’escroquer l’ancien Premier ministre guinéen et leader du PEDN, Lansana KOUYATE sur une affaire de 150.000 €, raison pour laquelle les autorités guinéennes d’alors avaient bloqués son torchon de site «  Conakryactu » et il a été contraint de quitter la Guinée, car son seul but était d’escroquer des Guinéens. 

Ce Checkh Yerim Seck, ancien prisonnier sénégalais pour viol ne cesse d’abasourdir. Comment un monsieur qui a été chassé de la Guinée, viré du journal «  Jeune-Afrique » et poursuivie par plusieurs personnalités peut encore porter atteinte à la réputation et à l’honneur du président de la Guinée Alpha Conde. Cet escroc qui n’a aucun respect et considération pour sa propre personne devrait plutôt s’exclure des affaires internes de la République de Guinée, qu’il souhaite voir brûler ne brûlera pas, la Guinée qu’il souhaite voir sombrer ne sombrera pas. Les Guinéens ont traversé plusieurs crises mais, ont toujours compris très tôt que le voisinage est souillé, c’est pour cette raison qu’ils ont mis la Guinée en avant et ont toujours relevés les défis. Les Guinéens ont toujours vécu ensemble dans la paix, l’unité, la fraternité, et la cohésion. Les Guinéens n’accepteront et ne donneront aucune occasion à des individus malveillants d’extérieurs de s’immiscer dans les affaires de la Guinée, dont leur seul but est d’avoir des muettes. Yerim doit à jamais oublier la Guinée et les Guinéens et chercher plutôt à se rapprocher du peuple sénégalais qui l’a rejeté à cause de son comportement de mercenaire de la plume, de violeur de femmes. Un journaliste doit être raisonnable et non celui qui titre des gros mots dans le seul but de nuire à une nation. La Guinée restera débout et répondra aux imposteurs haineux de son rang. Le président de la République de Guinée, le professeur Alpha Condé et le vaillant peuple de Guinée n’accordent aucune importance à tes balivernes Yerim. 

Par Macka Balde, vice-président du parti (NFD), nouvelles forces démocratiques et directeur général adjoint de l’agence nationale de volontariat jeunesse (ANVJ)

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :