Macenta: Le mouvement EZOLAGA-ATEBEN met en garde les promoteurs de “3ème mandat”

D’une manière ou autre, les membres du mouvement ”EZOLAGA- ATEBEN” , signifiant en français « ça ne marchera pas », sont prêts à contre-carrer les promoteurs du changement constitutionnel dans leur préfecture. C’est du moins ce qui ressort d’une déclaration qu’ils ont faite à la Maison de la Presse, ce mardi 25 juin.
« Eu égard à la non- réalisation des promesses tenues par le Président de la république, la démagogie et la malhonnêteté de certains cadres qui roulent autour du Président de la république pour leurs intérêts égoïstes, tout en mettant l’intérêt de Macenta à côté, la communautarisation des débats à Macenta entre Manian et Toma dont certains cadres profitent pour diviser la population, la manipulation de la couche juvénile de Macenta au profit de certains cadres pour leur mafia et désir de satisfaire leur propre besogne, le mouvement EZOLAGA-ATEBEIN a été mis en place pour corriger ces tares.
Ce pendant, après avoir consulté l’ensemble des parties prenantes (jeunes. femmes, hommes sages etc…) du développement de Macenta, nous avons décidé de nous unir en un seul bloc pour lutter et combattre ce système mafieux et machiavélique, dont le seul but est de satisfaire leurs besoins au détriment de la population de Macenta. Nous protestons contre ceux qui disent oui à une troisième grossesse et non à un troisième enfant. Non et non à une nouvelle constitution », a fait savoir Mamady Onivogui, coordinateur national du mouvement EZOLAGA-ATEBEN avant de faire une mise garde à ceux qui sont tentés de faire la promotion d’un changement de la constitution du 10 mai 2010.

« Quiconque ira à Mencenta pour parler de 3ème mandat ou révision constitutionnelle, nous allons le mater ».

Kalil Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :