Lutte contre le covid-19 : L’UJED fait un don de vivres et de kits de lavage de mains à la Cité de la Solidarité

Conakry-Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, l’Union des Jeunes Engagés pour le Développement, UJED, a fait un don de kits de  lavage de main aux pensionnaires de la Cité de Solidarité sise dans le quartier Ratoma Dispensaire dans la commune de Ratoma. La remise s’est  effectuée ce dimanche, 26 avril dans l’enceinte de ladite Cité.

Pour Foromo Guilavogui, le président de l’UJED, le choix de son ONG n’est pas fortuit. « Nous avons pensé à la Cité de la Solidarité pour  des raisons bien définies. Ce sont des personnes démunies qui sont là ; donc avec cette pandémie, elles sont parfois dans l’incapacité de faire certaines choses pour leur survie. C’est la principale raison pour laquelle l’UJED a pensé à ce centre pour ce don. Nous avons apporté  des sceaux de lavage de main,  des sacs de riz et sucre, des cartons de savons et de javel pour accompagner les habitants de la Cité dans la lutte contre le covid-19. Nous avons également apporté des masques parce qu’il faut se protéger.

L’appel que nous avons à lancer aux personnes de bonne volonté, des bailleurs de fonds et autres partenaires c’est de venir en aide à l’ONG UJED pourvue qu’on puisse apporter plus que ce que nous avons donné aujourd’hui. Parce que ce nous avons donné vient uniquement de la poche des membres, nos propres moyens. Nous nous sommes débrouillés, nous avons pensé aux personnes démunies de cette cité pour les aider à lutter contre le covid-19. Notre souhait est de continuer ce don sur toute l’étendue du territoire national parce que c’est une pandémie ne se limite pas seulement dans la capitale. Notre ONG n’est pas aussi basée que sur Conakry », a-t-il dit.

Ce geste  de l’UJED n’a pas laissé indifférente la directrice de la Cité de Solidarité : « Nous venons de recevoir un don de l’UJED. Le fait qu’elle ait pensé à nous nous, ceci  réconforte à plus d’un titre. Et je suis comblé de joie que des jeunes pensent vraiment à notre cité pour nous apporter des kits, du savon, du riz  nous. Ce que je peux prodiguer comme conseils aux pensionnaires de la Cité, c’est de tout le temps, à chaque instant qu’il faut, ne pas oublier le lavage des mains, se protéger à l’aide des bavettes,  et respecter la distanciation », déclare madame Crespin.

LINCOLN, 624901737

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :