Libération des membres du FNDC/Le Balai Citoyen se réjouit: Communiqué

COMMUNIQUE DE PRESSE 030/SA/2019

Le Balai Citoyen se réjouit de la libération de son Administrateur Général Sékou koundouno et ses collègues qui étaient, jusque-là, illégalement détenus à la maison centrale. Elle félicite le professionnalisme qui a caractérisé le travail du collège d’avocats et remercie le vaillant peuple de Guinée pour son soutien indéfectible.

Depuis plus d’un mois, après l’arrestation illégale et la justice expéditive dont ils ont été l’objet, les leaders du FNDC notamment Sékou Koundouno séjournaient à la maison centrale de Conakry. Suite à l’appel interjeté par le collectif des avocats ces citoyens engagés pour la préservation des acquis démocratiques et la défense de la constitution de mai 2010 viennent de bénéficier d’une liberté par la décision du juge de la Cour d’Appel de Conakry.

La cellule Balai Citoyen exprime sa réjouissance suite à cette libération et sa satisfaction face à cette décision de justice. En outre le balai citoyen précise que l’obtention de cette liberté pour ces combattants ne constitue que le fruit de l’application des principes et lois de la république face à celle qu’il qualifie d’injustice et d’arbitraire. Nous précisions également que dans la lutte qui se mène pour la défense des acquis démocratique et qui a pour finalité l’empêchement d’une réforme constitutionnelle dans le but de maintenir un clan au pouvoir, cet évènement ne constitue qu’une tournure et que le chemin qui mène à la victoire finale reste encore long.

Nous remercions le collectif d’avocats dirigé par Me Mohamed Traoré qui a gracieusement pris tous les risques pour obtenir cette libération. Les remerciements vont également à l’endroit du vaillant peuple de Guinée et ses amis, notamment les ambassades, les institutions et organisations internationales de protection des Droits de l’homme qui se sont fortement impliquées dans la gestion de cette crise.

Le Balai Citoyen rappelle ses troupes à rester mobilisées jusqu’à l’abandon définitif de ce projet malsain. Elle réaffirme sa détermination pour la libération de tous les autres détenus et la mise en place d’une commission d’enquête pour les tueries effectuées depuis le début des manifestations du FNDC en octobre.

Notre Nombre est Notre Force

Conakry, le 30 Novembre 2019

Secrétariat Administratif, Ibrahima Sidibé

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :