Législatives 2020: « Notre décision reste maintenue… il faut aller au charbon… »

En dépit du retrait des poids lourds de l’opposition guinéenne indexant les conditions de préparations du scrutin qu’ils qualifient de chaotique, le chef de l’Etat a dans un décret pris jeudi 16 janvier 2020, donné le coup d’envoi de la campagne électorale des élections législatives prévues le 16 février prochain.

Malgré de nombreuses contraintes techniques et l’impératif du respect des délais légaux élaborés par la CENI elle-même, il y aura aucun nouveau report des élections législatives. Cette décision suscite des réactions nourries dans les différents bords politiques du pays. Du côté du parti du chef de file de l’opposition guinéenne, la volonté d’empêcher le scrutin du 16 février prochain reste de toujours de mise.

« Notre décision reste maintenue parce que la victoire appartient à celui qui se bat. D’ailleurs la gouvernance actuelle du pays ne demande pas mieux car elle continue de dérouler son programme. Aujourd’hui, la CENI que nous avons est inféodée et obéit à toutes les décisions de l’administration. A partir de la semaine prochaine nous continuerons les manifestations. Ils veulent avoir une assemblée où leurs députés ne seront plus empêchés de voter des lois qui sont à leur faveur. Mais c’est si le coup réussit car il faut compter avec nous aussi sur le terrain. Si vous ne luttez pas il ne faut pas vous plaindre. Il faut aller au charbon… » A insisté l’honorable Aliou Condé, député UFDG chez les ‘’Grandes Gueules’’.

Cependant, le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle de son côté persiste et signe qu’avec ou sans l’opposition la Guinée ira aux élections législatives le 16 février 2020.

« Est-ce que c’est parce que l’opposition ne veut pas aller aux élections que nous, nous allons nous abstenir de participer aux élections ? Ça je ne crois pas. La Guinée ira à ces élections avec ou sans l’opposition », prévient l’honorable Amadou Damaro Camara.

Mohamed Barry

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :