Le syndicat de la Presse enlève le mot ‘’Privé’’ dans son appellation et élargit son champ d’actions

Au cours d’une conférence de presse animée ce Lundi à la maison de la presse, les membres du bureau exécutif du Syndicat des Professionnels de la presse  de Guinée ont annoncé plusieurs amendements dans les textes dudit syndicat. Ce pour élargir leur champ d’actions et améliorer les textes du syndicat.

« Ce qu’il faut retenir ce que les nouveaux textes ont écrasé un mot qui existait dans l’ancienne appellation, nous sommes désormais le syndicat des professionnels de la presse de Guinée. Cela c’est pour vous dire que nous avons tiré beaucoup de leçons, on s’était rendu compte que notre champ d’action était trop limité. Ce qui fait que lorsqu’il y’avait un cas concernant les journalistes des médias publics on ne pouvait pas réagir puisque le syndicaliste est aussi esclave des textes. C’est pourquoi quand Almamy Kaala Conté de la RTG a été condamné sur la base du code pénal dans l’affaire qui l’a opposé à Kiridi Bangoura, nous n’avons pas pu réagir puisqu’il n’est pas syndiqué. On a eu le même problème avec Sorel Keita de la RTG mais aussi le doyen Amadou Diouldé Diallo puisqu’ils sont de la presse publique. Donc après avoir tiré toutes ces leçons, nous avons décidé d’écraser le mot ”privé” pour être simplement Syndicat des professionnels de la presse de Guinée », a affirmé Sékou Djamal Pendessa, Premier secrétaire chargé des négociations du syndicat.

Poursuivant, Sékou Djamal Pendessa a annoncé d’autres nouveautés.

« Tous ceux qui travaillent au sein des médias ou des services similaires peuvent adhérer au sein du syndicat. Donc il y’a les photographes qui peuvent désormais adhérer »,  a-t-il annoncé

L’élection des membres du bureau est prévue ce Mardi à la maison de la presse, « les  candidats aux différents postes seront connus à partir de ce lundi » , a annoncé le premier secrétaire chargé des négociations du SPPG.

Alhadji MINTHE

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :