Le sous-préfet de Gberedou Baranama dément une information qu’il aurait tenue

Suite à la publication d’un article relatif à une déclaration qu’il aurait faite à un site d’information dans laquelle il aurait dit que le bâtiment est délabré et serait le refuge des serpents, des scorpions et des chauve-souris. Le sous-préfet de Gbérédou Baranama, Ibrahima Kalil Souaré apporte un démenti au micro de kalenews dans la région. Et menace de porter plainte contre l’auteur.

Selon cet administrateur territorial, il n y’a jamais eu d’interview officielle entre le journaliste qui a relayé les propos et lui. C’est sur off, qu’il a dit que le bâtiment n’est pas en bon état et sollicitant le soutien des autorités afin de le rénover :

« Je viens ici pour démentir une information que j’ai lue, aujourd’hui il y’avait une remise des kits des ressortissants de Gbérédou, conduite par Binko Mady. Ce même journaliste avait remonté une première fois une autre information que les sous-préfets sont chassés par les chauves-souris, les serpents et les scorpions et on ne sait pas comment il y’a eu ça. Et c’est à travers ça que Binko Mady a dit qu’il va vérifier si c’est vrai ou faux. Moi j’ai ouvert les bureaux et Binko Mady a vu et a dit que c’est vrai et, qu’il va revoir pour renouveler le bâtiment. Dans cette causerie moi j’ai dit qu’hier on a tué un serpent ici. C’était dans la causerie seulement et c’est après que j’ai vu la publication jusqu’a écrire mon nom que c’est moi qui ai dit que le bâtiment est délabré. Je vais porter plainte contre lui. Je jure à tout honneur que ce n’est pas moi qui ai dit ça. Vous pouvez même lui demander en âme et conscience, il vous dira que ce n’est pas moi. »

Visionnez la vidéo svp !

Lamine Toutè Kaba

Correspondant kalenews dans la région 621730533

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :