« Le Parti s’abstiendra de parler de dialogue tant qu’il a le couteau à la gorge »

Après un conseil politique, il a été décidé à l’UFDG de s’abstenir de tout débat jusqu’à la satisfaction de certains points au préalable. C’est Elhadj Cellou Dalein Diallo qui l’a fait savoir ce samedi au cours de l’assemblée Générale Virtuelle de son  parti.

« C’est le Conseil politique réconcilié et résolu qui a décidé que le Parti s’abstiendra de parler de dialogue tant qu’il a le couteau à la gorge, c’est-à-dire, tant que nos militants et nos cadres arbitrairement arrêtés resteront en prison, tant que les locaux abritant notre siège et nos bureaux seront fermés et occupés par les Forces de défense et de sécurité, tant que les droits et libertés de voyager du Président, de sa femme et de ses collaborateurs sont suspendus… », a martelé le président de l’UFDG avant d’ajouter :

« J’ai eu l’opportunité d’exprimer et de défendre cette position de l’UFDG devant toutes les personnalités que j’ai rencontrées récemment ».

Alhassane Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :