Le FNDC poursuit l’Etat guinéen devant la justice de la CEDEAO

Au moins, 8 responsables du Front anti 3ème mandat en Guinée dont Abdourahamane Sano, Sékou koundouno et Ibrahima Diallo devraient faire face à l’Etat guinéen le 25 juin prochain à Abuja devant la justice sous-régionale.

Dans cette audience virtuelle  la partie civile sera  représentée par Me Traoré, ancien batonnier, Me Pépé Lamah et Me Béa(Salifou Beavogui, ndlr). Côté défense, nous apprenons quelle sera assurée par Me Gbilimou. 

L’arrestation violente des leaders du FNDC et leur incarcération à la maison centrale sans motif valable au début de leur combat contre le projet de nouvelle Constitution en Guinée, notamment en octobre 2019, serait l’objet de cette poursuite.

LINCOLN

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :