Lansana Kouyaté : « On ne peut pas gouverner autrement quand on a des prisonniers arrêtés…»

La détention provisoire des opposants au régime en place ne finit pas de soulever la réaction de leurs homologues. Pour sa part, Lansana Kouyaté estime cette détention arbitraire et exige le respect de la présomption d’innocence des opposants d’Alpha Condé, conformément à la procédure légale.

Selon le président du PEDN, c’est impossible de gouverner autrement pendant que les droits des personnes arrêtées ne sont respectés.

 « C’est un mauvais regard sur toutes ces pratiques et dans les faits totalement opposés à l’idée de gouverner autrement. On ne peut le faire avec des détentions que je considère arbitraires pare que si c’est sur des présomptions on les a arrêtés, ce ne sont que des présomptions, il faut que la présomption soit irréfragable et que ça passe par la justice. Sans cela, on ne peut pas arrêter des gens comme ça sans savoir ce qu’on leur reproche », dit Kouyaté avant d’ajouter :

« Il faut qu’ils soient libérés, il faut que l’instruction se fasse dans les règles de l’art. On ne peut pas gouverner autrement quand on a des prisonniers arrêtés qui n’ont pas été jugés et dont la culpabilité n’est pas prouvée », a-t-il martelé chez nos confrères de Fim Fm.

Alhassane Camara

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :