L’an un du club Rotary de Conakry Ousmane Aribot: un projet de forage à l’honneur

Le club Rotary de Conakry Ousmane Aribot a célébré ce samedi 23 novembre dans un réceptif hôtelier de la place, l’an un de sa création. Cette cérémonie a été marquée par un dîner-Gala qui vise à la collecte de fonds pour construire un forage.

Depuis le 16 septembre 2018, le Club Rotary de Conakry Ousmane Aribot a vu jour en République de Guinée. Pour célébrer cette première année de son existence, les membres dudit club ont organisé un diner gala. Et pour joindre l’utile à l’agréable, une collecte de fonds a été initiée pour la construction d’un forage à des communautés qui en ont besoin « c’est l’occasion solennelle de rappeler à tout un chacun que le club a existé il y’a un an et nous profitons de la même occasion comme nous faisons de l’humanitaire pour collecter des fonds pour offrir un forage. L’objectif était d’offrir un forage, mais à la soirée d’aujourd’hui nous avons déjà eu deux forages, C’est fait pour faciliter l’accès à l’eau potable, qui est une des priorités de Rotary pour que la collectivité puisse en bénéficier » annonce M. Magassouba Mohamed Lamine président du club.

La localité de Fassia dans Manèyah bénéficiera de ce don de forage. Selon Djibril Cissé secrétaire du club Rotary Ousmane Aribot, le choix de la zone dépend de son impact environnemental « On a été approché par la population de Fassia dans Manèyah, laquelle a sollicité la construction d’un forage, nous avons estimé à notre niveau qu’il fallait répondre à ce projet en y apportant les minerais que nous avons à la disposition et en même temps en sollicitant l’apport des partenaires. C’est une zone qui est relativement désenclavée pour laquelle les femmes et les enfants ont de la peine à trouver à boire, ça Impacte même la scolarisation des enfants » indique-t-il.  

Outre le don de forage, d’autres activités sont en cours comme le confirme le président du club « on a un plan d’action où le don de forage est une des priorités, mais dans le plan d’action, il y’a une activité qu’on appelle, activité de dictée, c’est une occasion de lutter contre l’illettrisme, déjà c’est planifié. Il y’a le concours de l’éthique professionnelle, il y’a le reboisement, un rotarien un arbre, parce qu’il y’a 1million 200mille à travers le monde pour lutter contre les effets de l’environnement » rajoute-t-il.

Le montant total de la réalisation de ce projet est de 101millions 360mille francs guinéens. Le club a apporté 30millions de franc guinéens et les partenaires ont débloqué le reste de l’argent.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :