Labé : les militants du FNDC occupent la rue de nouveau

Habillés de leurs couleurs traditionnelles à savoir le rouge et le blanc, les responsables et militants du front national pour la défense de la constitution ont occupé de nouveau ce lundi 11 Novembre 2019 les rues de la cité sainte de Karamoko Alpha de Labé. Avec le même engagement, ils s’insurgent contre tout tripatouillage de la constitution ou d’une éventuelle 3ème mandature pour l’actuel locataire du palais présidentiel de Sekhotoureya, Alpha Condé.

L’itinéraire de la dernière marche à savoir du rond-point Hoggo M’Bouro, marché Daka en passant par le carrefour Billaly via le stade régional El Hadj Saifoulaye Diallo, la corniche de Konkola jusqu’au grand carrefour de l’hôtel du tourisme le Tinkisso a été emprunté par les marcheurs.

Sur des pancartes et banderoles les messages comme : Amoulanfé, Latotako, ne touche pas à ma constitution, pas de 3ème mandat, Alpha Zéro, battent le pavé.

Dans leurs différents messages véhiculés au point de chute de la marche, certains responsables du front national pour la défense de la constitution ont galvanisé les militants acquis aux causes dudit mouvement à plus de courage dans la lutte enclenchée. Ils ont exigés la libération sans condition des leaders du FNDC arrêtés et jugés de façon injuste disent-ils.

Aucun incident n’a été enregistré lors de cette autre marche pacifique du front national pour la défense de la constitution dans la ville de Labé.

Boubacar Timbo Diallo, Correspondant Régional

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :