Labé : Les lampions se sont éteints sur la première session du CTRS

La première session du Comité Technique Régional de la Santé(CTRS), s’est tenue pendant 4 jours dans la salle de réunion de la direction régionale de la santé de Labé. La rencontre a mobilisé, depuis le vendredi 27 septembre 2019, une soixantaine de participants venus du ministère de la santé, des services régionaux et techniques de santé, des ONG et autres structures évoluant dans le domaine sanitaire.

Durant les 4 jours, les participants ont passé aux peignes fins des thématiques dont entre autres : la synthèse des données de monitorage des structures de santé (centres de santé et hôpitaux) ; la gestion des ressources humaines matérielles et financières.

Pour les activités de suivi des enfants, sur 58 centres de santé, 38 centres de santé de la région ont une couverture inférieure à 80%; 13 ont une couverture comprise entre 80 – 89%; les 7 autres centres de santé ont une couverture effective supérieure ou égale à 90%. Concernant la CPN, sur 58 centres de santé, 19 de la région ont une couverture effective inférieure à 50% ; 29 ont une couverture comprise entre 50 -79%. Les 10 autres centres de santé, ont une couverture effective égale ou supérieure à 80%. Pour les accouchements assistés, la médiane régionale est de 24% contre 30% à la période précédente.

Quant aux activités de prise en charge de la malnutrition dans les centres de santé de la région, elles ont connu globalement une régression due à la rupture des intrants. Il est aussi ressorti lors de ce CTRS la notification des décès maternels dans la région par district sanitaire premier semestre 2019. Sur 24 décès enregistrés, 16 ont connu une revue soit 67%( normes 100%). Au cours ce premier semestre de l’année 2019, 44 cas de morsures de serpents ont été enregistrés et notifiés par les structures de santé parmi lesquels un cas de décès.

Sur la situation du personnel sanitaire, il a été constaté que La quasi-totalité du personnel d’appui des structures et des agents de terrain sont des contractuels ou des bénévoles dont certains sont pris en charge par les Structures, les communautés et les partenaires (PASSP et UNICEF). 89,8% des cadres sont présents à leurs postes; 2,7% sont malades; 4,1% d’abandons; 0,4% des congés de maternité et 3% en formation.

Situation financière :

Pour une prévision de : 1 427 230 477 GNF au cours de la période, les dépenses ont été de 1 051 642 771 GNF soit 74% avec un excèdent de 351 020 006 GNF soit 26% ;

• Budgets prévisionnels des Centres de santé :

La Somme à budgétiser est de 1 790 747 501 GNF, les dépenses incompressibles, 872 676 434 GNF soit 52,5%, autres dépenses : 599 682 527 GNF soit 33,48%.

Labé, Boubacar Timbo Diallo, correspondant régional

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :