Labé : Le préfet jure de tuer tout homme qui violerait une de ses filles

C’est à l’occasion de l’ouverture des travaux du conseil administratif préfectoral ce jeudi 16 mai 2019 que Safioulaye Bah a proféré ces menaces. Devant les administrateurs territoriaux, élus locaux, cadres de la préfecture, le Préfet averti « je vous le dis ici, moi quiconque violerait une de mes filles, eh bè je tuerais cette personne, adviendra que pourra ».

Le préfet Safioulaye Bah a révélé à l’assistance qu’une fille a été victime de viol dans la sous préfecture de KALAN et que les parents sont venus se plaindre à la police. Mais jusqu’à présent, le présumé violeur n’a pas été interpellé.

Selon le préfet de Labé, les familles veulent résoudre l’affaire à l’amiable. Il a sommé donc le maire de KALAN de livrer le présumé malfrat aux services de sécurité. Avant de prendre l’engagement de ne plus tolérer les hors la loi surtout ceux qui violent les petites filles.

Labé, Boubacar Timbo Diallo, correspondant régional.

In the news
Load More