Labé : Le maire ordonne l’arrestation de tout boucher qui vendrait le kilo de viande au-delà de 45 000 GNF

Les autorités communales ont mandaté la garde communale de procéder à l’interpellation de tout boucher qui vendrait le kilo de viande au-delà de 45000 GNF. Dans le même cadre, le maire de la commune urbaine de Labé annonce de nouvelles dispositions.

 « C’est comme ça que nous avons reçu l’information, mais nous allons mettre main sur ces bouchers qui revendent la viande au-delà du prix habituelle. Là où vous m’avez trouvé je viens de me séparer du responsable du commuté de gestion de l’abattoir. Nous lui avons un écrit, signé de notre accord un kilo de viande sera vendu à 45000 GNF,  la loi a été appliquée sur eux. Et actuellement nous réquisitionnons avec la CMIS…, déjà la garde communal est sur le terrain, nous avons appris qu’un boucher revend jusqu’à 55000 GNF a Tata en face du cimetière, ils sont déjà partis pour l’arrêter même l’administrateur du marché central actuellement il est à la boucherie. Mais c’est la population en collaboration qui favorise cette augmentation, nous avons communiquée au média pour faire comprendre que le kilo doit être vendu à 45000 GNF si un citoyen achète le kilo a 50000 GNF là c’est lui-même qui permet au boucher de le revendre », a insisté Mamadou Aliou Laly Diallo, maire de ladite localité.

« Nous avons pris une décision pour leur faire comprendre qui a le droit de revendre la viande. Nous allons informer les chefs de quartier si un boucher revend le kilo au-delà du prix dans sa juridiction, il fait partie des gens qui gâtent la loi, nous demandons à chacun de veiller au respect de la loi ». a-t-il fait savoir.

Toutes les tentatives de notre correspondant pour joindre les bouchers ou un client sont restées vaines.

De Labé, Boubacar Garki Diallo pour Kalenews

626 98 52 52

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :