Labé : L’UFDG en appui au FNDC pour la manifestation du 14 octobre

Selon le député uninominal de Labé, les préparatifs vont bon train pour la manifestation annoncée à partir du lundi 14 Octobre prochain. Des séries de manifestations tant en Guinée qu’à l’étranger au dire du Front National pour la Défense de la constitution pour barrer le chemin à ce qu’il qualifie de coup d’Etat constitutionnel par le président Alpha Condé. Mamadou Cellou Baldé au micro du correspondant régional de Kalenews.org affirme « oui écoutez, aujourd’hui c’est le FNDC qui a lancé le mot d’ordre. Vous savez nous, nous sommes membres du comité national du FNDC à travers notre leader, le président Cellou Dalein Diallo. Moi-même je suis membre du comité stratégique du FNDC au niveau de la coordination nationale à Conakry. Nous sommes en pleins préparatifs. Moi je suis actuellement au niveau de la région. J’apporte mon appui non seulement aux états-majors de l’UFDG, les fédérations et sections mais également aux autres antennes du FNDC. Nous sommes en trains de nous concerter pour définir les types de manifestations que nous allons engager ».

Le parlementaire rassure qu’ils sont déterminés à répondre massivement au mot d’ordre de manifestations lancé par le front national pour la défense de la constitution. Car selon lui, le coup d’Etat constitutionnel est en train d’être préparé et exécuté par un petit clan qui pille les ressources du pays.

Le coordinateur des fédérations de l’UFDG réitère que leur référence demeure les lois de la république et que l’article 10 leur donne l’autorisation de manifester. « Nous allons l’exercer parce que c’est un droit constitutionnel. Et également, les autorités qui sont en face de nous connaissent la loi et je suis convaincu que la plupart d’entre eux vont prendre la mesure de la responsabilité pour savoir que ce régime est à l’agonie, ce fini, qu’on ne peut pas prendre en otage le peuple de guinée. De la même manière que le peuple burkinabé s’est levé pour mettre fin aux velléités de Blaise Compaoré, de la même manière que le peuple du soudan s’est levé par rapport à Oumar El Béchir, de la même manière que les algériens se sont levés, le peuple de Guinée ne sera pas en reste, ajoute l’élu uninominal de Labé.

Honorable Mamadou Cellou Baldé rassure aussi qu’ils sont en train de se préparer et qu’ils vont donner du tonus à ces manifestations dans la région.

A la question de savoir est ce que les autorités communales vont leur autoriser de manifester, le député sous la bannière de l’UFDG répond qu’ils ne vont pas demander à quelqu’un ce que la loi a déjà autorisé et que leur seule référence demeure la loi, ce n’est pas une autorité. « Pour nous la décision d’un ministre, d’un premier ministre ou d’un maire ne peut pas se substituer à l’article 10 de la constitution, c’est évident, c’est notre seule source, c’est la loi », précise le parlementaire. Il invite aux militants, sympathisants et les citoyens à se mobiliser massivement pour répondre à l’appel lancé par le front national pour la défense de la constitution.

Pour l’heure aucune correspondance d’information nous apprend on n’a été notifiée aux autorités communales pour la manifestation du lundi 14 Octobre 2019 dans la cité de Karamoko Alpha de Labé.

Labé, Boubacar Timbo Diallo, Correspondant Régional.

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :