Labé: le député uninominal meurtri par les tueries

Au micro de votre quotidien kalenews org, le député uninominal de Labé s’est dit déçu et frustré de la réquisition sans justification dit-il de l’armée par le gouverneur de la région administrative de Labé, El Hadj Madifing Diané. Une réquisition qui selon l’opposant vise à semer la terreur dans la cité.

« Écoutez, c’est un sentiment de déception et de frustration généralisé. Comme vous venez de le constater en tout cas depuis avant-hier, les forces de défense et de sécurité notamment l’armée du Elle Hadj Oumar Tall a été réquisitionné sans justification aucune, de façon inopportune par le gouverneur de la région Madifing Diané pour semer la terreur. Je crois qu’il n’y avait pas un potentiel pour justifier la réquisition de l’armée. Ça fait 4 mois que Labé manifeste. Même un poulet n’a pas été touché. Aucune table n’a pas été saccagé », explique le parlementaire. Mamadou Cellou Baldé qualifie cet acte du gouverneur de la région de Labé de prémédité.

Parlant des cas de morts, le coordinateur national des fédérations de l’UFDG laisse entendre: « pour les cas des morts, nous avons échangé avec les autorités sanitaires, la direction de l’hôpital et se sont des jeunes qui ont été tirés à bout portant dans la tête. Ils n’avaient aucune chance de survie. Ils ont été tiré pour ne pas qu’ils survivent. L’élu uninominal de Labé invite les autorités du pays à se ressaisir à respecter les lois du pays. Par la même occasion il demande au chef de l’Etat à renoncer à un 3ème mandat mais également à son projet de nouvelle constitution.

Aux populations, Mamadou Cellou Baldé leur invite à plus de mobilisation pour barrer la route à une nouvelle dictature dans le pays. L’honorable député uninominal de Labé promet aussi de poursuivre le combat afin dit de libérer le pays.

Avant de mettre en garde tous ceux qui tuent qu’ils vont répondre demain devant les juridictions nationales et supranationales.

Labé, Boubacar Timbo Diallo

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :