Labé: La famille d’un lieutenant tué en marge du coup d’Etat à la présidence demande le corps

Lieutenant Abdoulaye Baldé, originaire de Labé aurait été tué lors des échanges de tirs suite au coup d’État renversant Alpha Condé. Cet officier était marié et père de deux enfants.

Rencontrée par notre correspondant, Mme Hawawou Baldé la mère de Abdoulaye Baldé « C’est le Dimanche matin qu’on a échangé pour la dernière fois il m’a demandé si je me porte bien et il m’a promis de rappeler plus tard. Vu les circonstances, je reste allongée toute la nuit sans dormir et pendant toute la journée je n’ai reçu aucune nouvelle de lui. Je l’ai appelé à plusieurs reprises mais en vain. J’ai directement appelé sa femme pour avoir les nouvelles de mon fils, mais elle aussi elle n’était au courant de rien », a-t-elle expliqué.

« C’est hier Lundi aux environs de 16 heure que j’ai vu son frère garer la moto, je lui ai demandé qu’est-ce qui ne va pas. Il m’a répondu que tout allait bien. C’est à partir de là que j’ai douté de la mort de mon fils. Je leur ai demandé pourquoi il me cache que mon fils est décédé. Mais son frère m’a dit de me tranquilliser c’est comme ça que j’ai appris l’assassinat de mon fils. Je lui ai pardonné et je demande tout le monde de lui pardonner », a-t-elle dit en larmes.

Quant à Mamadou Saliou Baldé, le petit frère du lieutenant, il demande le corps de son frère pour un enterrement digne « C’est avec désolation qu’on a appris et jusqu’à maintenant on a du mal à croire que mon frère est parti à jamais. Je demande aux autorités de nous rendre le corps d’Adoulaye Baldé pour l’enterrer dignement » a-t-il lancé.

De Labé, Boubacar Garki Diallo pour Kalenews.org 626985252

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :