Labé : Des journalistes, artistes et activistes outillés pour la lutte contre la corruption

Les participants au nombre de dix (10) ont durant cinq jours suivi une formation sur des thématiques qui portent sur la lutte contre la corruption. C’est la salle du centre de paix qui a servi de cadre à cet atelier de formation.

Financé par OSIWA, ce projet est intitulé un Coup de Balai contre la Corruption. 

« Faire le combat contre la corruption autrement en impliquant les journalistes, activistes, artistes à faire des nouvelles créations qui vont intéresser la population, mais aussi qui vont l’inciter à aller vers le combat contre la corruption dans les hôpitaux, écoles, administrations, marchés et un peu partout à travers le monde », nous a confié Alhassane Baldé chef du projet.

Au cours de cet atelier de formation sur l’activisme contre la corruption, les participants ont été soumis aux exercices théorique mais également pratiques à travers des modules de présentations et des activités communautaires artistiques. « Nous avons mobilisé des dizaines d’artistes, nous avons fait des sketchs que nous avons présentés à la population sur la lutte contre la corruption dans les hôpitaux et dans les écoles », ajoute Mr Baldé.

Très optimisme, le chef du projet intitulé un Coup de Balai contre la Corruption lance cet appel : « Les participants de ce projet nous leur demandons de porter la lutte contre la corruption dans leur comportement, parce que lutter contre la corruption, il ne s’agit pas de s’arrêter aux mots, il faut le mettre dans le comportement et donner le bon exemple. Nous attendons d’eux qu’ils viennent dans leurs communautés contribuer à l’éradication de la corruption ; nous attendons d’eux que quand ils retournent dans leurs communautés que dans les hôpitaux, dans les centres de santé, dans les écoles qu’il n’y ait plus de corruption », conclut Alhassane  Baldé.

Labé, Boubacar Timbo Diallo, Correspondant Régional

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :