Labé : Bobo Barry du BL dénonce les violences meurtrières dans le pays

Le responsable chargé de l’information, de la mobilisation et l’implantation du Bloc Libéral joint au téléphone par le correspondant régional de votre quotidien Kalenews.org, a dénoncé les violences meurtrières que le pays connait depuis plusieurs mois.

Mamadou Bobo Barry a dans cette interview tiré à boulet rouge sur le pouvoir d’Alpha Condé.

A l’opposant de se lâcher « C’est avec regret que nous constatons ces cas de violences meurtrières et de destruction de biens privés orchestrés par le président Alpha Condé et son clan milicien. Pour les violences meurtrières à N’Nzérékoré, elles sont l’œuvre du pouvoir en place. Certains parlent de 20 morts, 30 morts et d’autres brandissent un bilan macabre d’une cinquantaine de personnes tuées. Ils ont en catimini enterré plusieurs personnes assassinées dans une fausse commune à quelques kilomètres de N’Nzérékoré ville. Cet acte est pour les autorités de faire disparaitre des preuves. Pourtant on attendait de ce pouvoir, la paix, l’unité des guinéens et le développement. Mais ils pensent que cela va continuer. Ce n’est pas à N’Nzérékoré seulement qu’il y a eu des violences.

À Labé, Mamou et dans beaucoup d’autres coins du pays, Alpha Condé et son clan milicien aidé par les forces de défense et de sécurité ont fait des exactions meurtrières sur des citoyens guinéens », a fustigé le responsable politique du parti politique que dirige Dr. Faya Millimono.

Natif de Mamou (Timbo), il n’a pas manqué de dénoncer les exactions commises dans cette préfecture notamment à Kegneko. Des actes qu’il attribue à Sanoussy Bantama Dow, candidat uninominal de Mamou sous les couleurs du RPG Arc en ciel.

Mamadou Bobo Barry nous apprend qu’une délégation du FNDC est arrivée dans la matinée de ce jeudi 26 Mars 2020 à N’zerekoré pour faire le constat des cas de violences meurtrières et pillages survenus à Zaly. Il invite à cet effet les guinéens dans leur ensemble à continuer le démocratique afin de mettre hors d’état de nuire Alpha Condé et son clan.

Terminant son intervention, le chargé de la mobilisation de l’implantation du Bloc Libéral promet que tous les moyens légaux seront utilisés pour barrer la route à Alpha Condé sous peu de temps.

Boubacar Timbo Diallo, correspondant régional

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :