La journaliste Hassatou Lamarana Bah dédicace son roman ‘’ Un destin décalé’’

La dédicace de l’ouvrage  “Un destin décalé”  s’est déroulée ce samedi 27 mars à la bibliothèque de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry. C’est une œuvre littéraire de la journaliste Hassatou Lamarana Bah. Elle retrace dans son livre les tourmentes d’une jeune fille du nom de Coumba du village à la capitale.

A travers ce roman, Hassatou Lamarana Bah décrit les difficultés auxquelles les femmes sont confrontées tout enseignant le courage, l’audace et la bravoure de la femme.

« L’héroïne Coumba est une jeune fille du village qui est née dans une famille polygame. Sa maman a eu des enfants, mais fort malheureusement les enfants ne vivaient pas. Donc elle était seule pour sa mère. Donc il y’a eu des préjugés, assez de difficultés dans sa vie surtout au village. Et elle a été traitée de poisseuse, du coup elle a quitté le village pour la capitale où elle a rencontré les réalités de la ville, elle a trébuché, mais elle s’est donnée à fond pour satisfaire sa maman au village.

Ce que je veux évoquer, c’est par rapport aux jeunes filles qui ont des ambitions, des rêves, mais fort malheureusement ces rêves, ces ambitions sont brisés à cause des stéréotypes, des préjugés », », explique l’auteure du livre ”Un destin décalé” avant d’évoquer la particularité de son œuvre :

« La particularité de ce roman, il y’a des poèmes dedans. Et dans ces poèmes j’ai avancé certains cris de cœur des femmes qui dénoncent le mariage précoce. En plus de cela, j’ai utilisé des mots en langue du terroir dans certaines lignes du livre », dit-elle.

En sa qualité de présidente d’honneur de la dédicace,  Honorable Zalikatou Diallo a recommandé à ses camarades et collègues la lecture de ce roman car selon elle, « ‘’Un destin décalé’’ est un effet multiplicateur pour qu’on voit beaucoup plus de femmes écrivaines en république de Guinée et ailleurs », lance-t-elle.

Ce roman de plus de 100 pages a été édité par les éditions plumes inspirées dont Hassatou Lamarana Bah porte le titre de première auteure.

«  La plume est une arme puissante qui pourrait servir pour la défense des causes nobles. Elle pourrait servir pour la création d’un monde meilleur où la jeune fille ne sera pas obligé de se marier de force, un monde où la jeune fille aura les mêmes faveurs que le sexe opposé, un monde où humain sera traité avec amour et respect. Dans ce roman Hassatou Lamarana nous ouvre la voie », a témoigné Dr Oularé de la maison d’édition Les plumes Inspirées.

Hassatou Lamarana Bah est la fondatrice du site Actualitéfeminine, reporter à Kalenews et journaliste animatrice à la radio Lynx FM. Elle est également membre de plusieurs associations et ONG pour la défense des droits de la femme.

Mansaré Naby Moussa

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :