La hausse du prix de pain en Guinée: Quelques raisons évoquées

La décision  du  chef de l’Etat annulant  l’arrêté ministériel qui a consacré l’augmentation du prix du pain, la semaine dernière, n’a été que de courte durée. Car la miche de pain continue à se négocier  à 4.000 francs guinéens ce, au grand dam des consommateurs.

Pour en savoir plus sur les motifs de cette hausse du prix de pain , notre rédaction a joint au téléphone un  responsable boulanger exerçant  à Ratoma qui, sous anonymat,  a décidé de nous livrer quelques détails.       

« Je crois bien en 2016, la corporation des boulangers avait rencontré le Président de la République en compagnie des acteurs du monde du commerce  à Sekhoutereya. Au cours de cette rencontre, ça avait été signifié à ce que le prix d’un sac de farine ne dépasse pas 220.000 GNF. Mais petit à petit , de 220.000 GNF on s’est retrouvé à 250.000 . Voyez-vous  la genèse du mal?   Par ce que quand le sac était  vendu à 220.000 GNF, on négociait un pain à 3000 GNF. Donc de  3000 nous sommes montés à 3500 parce que le sac était venu à 250.000 GNF.

 Aujourd’hui ce qui a poussé également les boulangers à vendre un pain 4000 GNF est   que nous achetons tout simplement un sac de farine à 270.000 GNF. Puisque les grossistes augmentent en coulisse,  nous aussi on augmente.  On n’a pas le choix », nous confie notre  interlocuteur.

Mathé Bah

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!
In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :