La fréquence de la radio CITY FM brouillée : « les choses sont apparues plus évidentes dans la journée du mardi »

La fréquence de la radio CITY FM est brouillée depuis le lundi 23 mars 2020, lendemain du double scrutin législatif et référendaire en Guinée. Jusque-là, la direction générale de ce médium n’a pas reçu d’explications sur ce triste constat auprès de ceux qui sont censés de les fournir.

Revenant sur les faits, le directeur général du groupe de presse City FM-la République explique : « C’est dans la soirée du mardi 24 mars 2020 que les choses sont apparues plus évidentes, parce qu’on recevait les appels des auditeurs, pour nous dire qu’ils ne nous recevaient pas. On a vite constaté que, plus, tu t’éloignais du rayon immédiat de la radio à Koloma, plus tu ne recevais le signal. On a compris effectivement qu’il s’agit d’un brouillage. Même en éteignant notre émetteur, une musique passait sur notre fréquence ».

Plus loin Talibé Barry, révèle : « les commissaires de la HAC, que nous avons approchés, nous ont confié n’avoir pas siégé autour d’un éventuel brouillage de City FM. Pour sa part, Mme Martine Condé, la présidente de la HAC, nous dit qu’elle n’est pas allée à son bureau, depuis de longs mois ».

Toutefois, le DG a fait comprendre qu’il s’agit tout simplement d’un sabotage des ondes de la radio CITY FM et interpelle l’Urtelgui de reprendre ses responsabilités.

Mohamed Barry

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :