La dexamethasone réduit-elle le nombre de mort chez les patients atteints de Covid-19 ?

Chez les patients atteints de covid-19, il se produit diverses agressions au niveau tissulaires au sein de leur organisme.
L’organisme réagit en initiant une réponse inflammatoire qui est le plus souvent bienveillant et parfaitement contrôlé par des multiples systèmes régulateurs pro et anti-inflammatoires.

Cependant quelques fois, l’inflammation s’emballe et tue comme dans le cas du covid-19. Le processus inflammatoire devient alors malveillant. L’idéal serait alors de contrer les diverses étapes du processus de l’inflammation pour réduire les décès.

C’est dans ce cadre que les chercheurs de Recovery ont effectué un essai clinique sur la base de la dexaméthasone chez les personnes hospitalisées avec Covid-19, suspectées ou confirmées.

Malgré quelques possibles biais dans cette étude, les résultats sont cependant encourageants :
La dexaméthasone a été administrée à faible dose, 6 mg par jour chez les patients pendant 10 jours. Aucun avantage de la dexaméthasone n’avait été signalé chez les patients qui n’avaient pas besoin d’assistance respiratoire. Cependant, chez les patients graves, la dexaméthasone a permis d’éviter 1 décès sur environ 8 patients ventilés. De même, elle a permis aussi d’éviter 1 décès sur environ 25 patients nécessitant de l’oxygène seul.

Certes, le résultat n’est pas important en termes de nombre de décès évitable mais la dexaméthasone permet tout de même de sauver quelques vies. Un protocole associant l’hydroxychloroquine avant la phase de ventilation ou de réanimation et la dexaméthasone pendant la phase de réanimation devrait avoir jour en attendant de découvrir d’autres molécules plus efficaces pour une prise en charge complète du covid-19.

Dr Ibrahima Traoré, Dermatologue

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :