La commission nationale fait le point sur la suspension de la fédération Guinéenne de boxe

Depuis 2018, la Fédération Guinéenne de boxe est suspendue par l’association internationale de boxe (AIBA), la faute à plusieurs irrégularités constatées par ladite association.

Ce Lundi, la commission nationale de boxe a animée une conférence de presse pour faire le point sur la situation. Dans son allocution, Amadou Tanta Diallo, entraîneur a évoqué les raisons de la suspension de la Guinée dans les différentes compétitions de L’AIBA.

La première, c’est le refus de conduire de nouvelles élections parce que le dernier congrès électif qui date d’avril 2016 n’a jamais été reconnu par l’association internationale de boxe, parce qu’il y’a eu de l’ingérence et des irrégularités dans le processus électoral.
Le deuxième point, l’association parle de l’organisation sans tenir compte des règles techniques édictées par l’association internationale de boxe.
Le troisième point on parle de la production de faux boxeurs
“, a-t-il souligné

Poursuivant, Amadou Tanta Diallo a proposé des solutions de sortie de crise au ministère des sports:

Ce que je préconise au ministère des sports, c’est d’emmener la famille de la boxe à aller à un congrès, aviser l’association internationale de boxe une fois que les candidatures sont validées“, a-t-il affirmé

La commission nationale de boxe Invite le ministère des sports à s’impliquer pour l’organisation du congrès électif afin que la Guinée puisse revenir dans les différentes compétitions de boxe organisées par l’association internationale de boxe.

Alhadji MINTHE

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :