Koumbia/Examens nationaux : Pas de candidat pour les SE et SM, manque d’enseignant

Dans la sous-préfecture de Koumbia à Gaoual, les options sciences mathématiques et expérimentales ne sont plus enseignées.  Le seul collège et lycée de la localité est confronté à un manque criard d’enseignants. Ceux qui sont disponibles ne peuvent pas assurer les cours pour tous les niveaux.

 Le lycée et collège El hadj Thierno Aliou de Koumbia est le seul établissement public de la localité, avec un effectif de 493 élèves dont 164 filles au collège et 87 élèves dont 22 filles au lycée. Malheureusement l’école est confrontée à un manque criard d’enseignants.

Cette situation fait que le lycée ne présente pas de candidats aux examens nationaux pour les options sciences mathématiques et expérimentales.

« On n’a pas suffisamment d’enseignants titulaires, nous avons ce grand problème. On a recruté des enseignants contractuels communautaires qui sont au nombre de huit et les titulaires  au nombre de dix pour le collège et le lycée. C’est pourquoi on a décidé de réduire le nombre de groupe pédagogique parce qu’on n’a pas d’enseignants suffisants. C’est pourquoi on a décidé de supprimer les sciences expérimentales et mathématiques »  justifie le proviseur de l’établissement Mamadou Hady Diallo.

L’absence de ces options dans ce lycée a obligé beaucoup d’élèves à rejoindre d’autres villes pour étudier dans l’option de leur choix. C’est le cas de Safourata Diallo qui rêvait de faire les sciences expérimentales après l’obtention du brevet.

« Le manque de professeur dans les matières comme chimie, physique, biologie et géologie a fait que j’ai changé d’option. Sinon mes parents m’ont promis de m’envoyer ailleurs pour faire l’option que je préfère, mais comme ils n’ont pas la possibilité c’est pourquoi je le fais. J’ai même failli abandonner l’école, mais heureusement c’est l’un de mes professeurs qui m’a déconseillée » relate-t-elle.

Aissatou Sacko une autre élève dudit établissement doit affronter le baccalauréat cette année dans la catégorie science sociale. La candidate affirme comme son proviseur, être vers la fin des programmes. Ce manque d’enseignant dans la sous-préfecture de Koumbia touche presque toutes les écoles de la région administrative de Boké.

Hassatou Lamarana Bah

In the news
Load More
%d blogueurs aiment cette page :